Un mystère qui ne manque pas de piquant !

Zécolo - Sites préservés

Ville
Campagne
A faire en
Quête
mondesz
Difficulté
Terrain
Durée
2h
Kilométrage
2.50km
Campagne_Un mystère qui ne manque pas de piquant
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Un mystère qui ne manque pas de piquant !" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Point de parking : N 44°54.407' / E 000°58.484'

(arrive du château) Bien le bonjour mon cher Zarthus !

Bonjour Zabeth ! Tu tombes très bien : toi qui connais les lieux, je suis sur les traces d’une mystérieuse créature que je n’arrive pas à identifier… Tu crois que tu pourrais m’aider dans mes recherches ?

Une mystérieuse créature !?! Comme c’est excitant… et effrayant à la fois ! Mais où se trouverait-elle, cette créature ?

Ici même, dans la forêt de Campagne

… qui s’étend sur près de 335 hectares ! J’espère que tu sais par où commencer !

Voici le seul indice que nous ayons en main : « La faune et la flore vous guideront jusqu’à moi, laissez-vous transporter par la nature ! »

Alors laissons-nous transporter !

Un épineux indice (N44° 54.425' / E0° 58.449')

(montre des petits arbustes en bordure de chemin) Tiens, regarde cette plante, tu la reconnais ?

La frelonnette ?

Non, il s’agit d’un Ruscus aculeatus

C’est bien ce que je dis ! La frelonnette ! Préparée en décoction, c’est le remède idéal contre les jambes lourdes ! Enfin LA jambe lourde pour nous les Poï’z hi hi !

Et le ramonage de cheminée ! Quelques rameaux attachés au bout d’une ficelle constituent un très efficace hérisson de fortune dixit Zouti !

Quel est donc le nom commun de Ruscus Aculeatus, ou « frelonnette » pour les intimes ? Identifiez la bonne réponse parmi les propositions ci-dessous : »

  1. Le fragon
  2. Le houx
  3. Le genévrier

Notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____
Indice
j’ai des baies rouges, mais je ne suis pas celui que l’on croit.

Et du coup, elle en dit quoi, ta mystérieuse plante, de notre mystérieuse créature ?

« Qui s’y frotte s’y pique » évidemment ! Poursuivons !

Montez les marches jusqu’au point suivant

Le parc du château (N44° 54.525' / E0° 58.171')

Je devrais venir ici plus souvent, quelle belle vue sur le château !

et sur le Pôle Mixte de Recherche Archéologiques ! Ce Pôle rassemble ici les principaux services et établissements publics compétents pour l’étude et la conservation du patrimoine archéologique à l’échelle régionale! C’est un peu grâce à eux si je fais autant d’étincelles dans la vallée hi hi !

...

Étincelles… Silex… préhistoire… Vous l’avez ? Non ? Mes interventions manquent de tranchant en ce moment… je file les affûter aux polissoirs eh eh ! Faut que je la note celle-ci !

...

Tu as vu la taille de ce Sequoiadendron giganteum derrière le château ? Ce ne sont pas les plus grands arbres du monde en réalité, ni les plus larges, mais ce sont les plus volumineux ! En Californie, le plus grand spécimen atteint les 83 mètres de hauteur pour un diamètre de 11m à sa base et une circonférence de plus de 30 mètres ! Son volume estimé approche les 1500 m3, c’est un record !

Et bien le nôtre a plus de 160 ans, une circonférence de plus de 8 mètres, et c’est amplement suffisant pour prendre le thé à l’ombre !

C’est un petit jeune voilà tout ! L’arbre dont je te parlais a plus de 2000 ans…

Mais quelle est donc l’espèce de ces arbres dont parlent nos deux amis les Poï’z ? S’agit-t-il :

  1. D’un Cèdre du Liban
  2. D’un Séquoia géant
  3. D’un Cyprès Chauve

Notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

En tout cas je doute que l’on trouve des traces de notre mystérieuse créature dans le coin… Il faudrait nous enfoncer un peu plus dans la forêt !

C’est comme chercher une aiguille de conifère dans une meule de foin, on n’est pas rendu ! Mais suis-moi, je connais un passage !

L’escalier des Dames (N44° 54.550' / E0° 58.158')

Voici un confortable aménagement réalisé par un ancien propriétaire du château : l’escalier des Dames ! Un galant homme sans nul doute !

Un escalier pour accéder à la forêt ?

Pour accéder aux cluzeaux ! Les châtelains y faisaient autrefois des banquets mémorables ! Et crois-moi, ses 139 marches étaient les bienvenues lorsqu’il fallait redescendre se coucher au château ! Surtout quand Zalambic était de la partie si tu vois ce que je veux dire hi hi !

Les cluzeaux ?

Nous y allons justement (elle entreprend l’ascension des marches en direction de la forêt) ! Si ta créature rode dans les coins, il est fort à parier qu’elle aura trouvé refuge dans les cluzeaux !

Observe les arches métalliques qui enjambent l’escalier : elles permettaient à des rosiers de grimper et d’orner cet escalier. Combien d’arches peux-tu compter ?

Notez le nombre d’arches.


Notez ce nombre qui vaut C : C =_____

Aïe ! Je n’avais pas vu les rosiers ! ça pique !

Montez l’escalier et dirigez-vous à droite en direction des cluzeaux.

Les cluzeaux (N44° 54.550' / E0° 58.199')

Âmes sensibles s’abstenir ! Vous pouvez vous avancer dans le cluzeau pour explorer ses chambres, mais il se peut que vous rencontriez quelques chauves-souris qui aiment se cacher dans l’obscurité des cavités.

Une caverne !

Non, un cluzeau ! Il s’agit en réalité d’un terme régional qui désigne un abri creusé dans la roche.

un abri troglodytique, comme on peut en voir du côté de la Roque Saint-Christophe ?

En quelque sorte oui, à la différence près que nos cluzeaux datent selon toute vraisemblance du moyen-âge. Si tu observes attentivement la partie supérieure de l’entrée de l’abri, tu verras quelques trous dans la roche : ces cavités servaient à fixer des pièces de charpente sur lesquelles étaient fixées des palissades. La température au sein des cluzeaux était quasi-constante, été comme hiver…

Idéal pour stocker du vin et autres denrées !

Tu ne sais pas si bien dire ! Si tu observes attentivement les parcelles qui bordent l’escalier des Dames, tu pourras voir se dessiner quelques vestiges de terrasses de culture où était notamment cultivée la vigne ! De là à penser que le vin était ensuite conservé dans ces chais naturels, il n’y a qu’un pas !

en parlant de pas, est-ce que vous voyez des traces de notre mystérieuse créature ?

La seule créature que j’ai vu par ici, c’est Zenight, et ne vous avisez pas de la déranger, elle n’est pas d’humeur en ce moment ! Tenez-vous bien : ces derniers temps elle se ferait réveiller « EN PLEIN JOUR » par des cris qui viendraient de la falaise !

Hum c’est intéressant, il faut absolument qu’on aille voir de plus près cette falaise !

J’ai besoin de votre aide avant que vous partiez, je n’arrive pas à estimer la hauteur maximale sous la voûte de l’entrée du cluzeau, au niveau de l’anneau de suspension... Il me faut trouver une corde pour hisser mes barriques… J’hésite entre 2, 4 et 6 mètres… Quelle est, selon-vous, la hauteur maximale sous la voûte de l’entrée du cluzeau ? Notez le chiffre estimé.


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Faites demi-tour et empruntez le sentier jusqu’en N 44°54.577' / E 000°58.194' où vous monterez à droite jusqu’à l’étape suivante.

À nous deux mystérieuse créature !

À nous trois ! Allons-nous en avant qu’il ne lui vienne l’idée de nous faire goûter sa piquette !

La falaise (N44° 54.531' / E0° 58.249')

(terrifiée) Tu as entendu ce cri ? C’est…C’est la bête ?

(déçu) Hélas non, ce cri je le connais parfaitement ! C’est celui d’un rapace, au corps puissant et fuselé, le plus rapide qu’il m’ait été donné d’observer

Un rapace ? Tu es sûr qu’on ne risque rien ?

Aucun risque, les Poï’z ne font pas partie de son régime qui est constitué presque exclusivement d’oiseaux tels que les corneilles, pies, geais, pigeons et autres étourneaux…

Tu me rassures !

Il vaut mieux de toute façon, car avec des piqués dépassant parfois les 300 km/h, nous n’aurions que très peu de chance de lui résister ! Un couple a dû choisir son site de nidification du côté de la falaise au niveau du Roc Fayard… C’est donc un falco peregrinus qui doit réveiller « en plein jour » notre chère Zenight.

Quel est le nom commun de cet oiseau ? Comptez le nombre de lettres qui compose son nom composé de deux mots (comptez sans l’espace)


Notez ce nombre qui vaut E : E =_____

Maintenant que tu m’en parles, cela me rappelle ce fauconnier qui venait parfois à la cour nous faire démonstration des incroyables capacités de chasse de ses oiseaux de proie. Il arrivait ainsi à dresser des rapaces afin qu’ils chassent pour lui !

Intéressant, mais nous faisons fausse route, rebroussons chemin !

Faites demi-tour, retrouvez l’escalier des dames que vous descendrez sur quelques marchez et empruntez le sentier à gauche en N 44°54.554' / E 000°58.189'.

Am-stram-gram… (N44° 54.534' / E0° 58.190')

Incroyable ! Décidemment la faune est exceptionnelle dans cette forêt !

C’est juste un panneau !

Mais non, il m’a semblé apercevoir un magnifique Pic Noir, juste là, derrière toi !

Je m’y perds avec tous ces pics !

le pic Noir est le plus grand de tous les pics, et contrairement à ses cousins, il n’arbore aucune trace de blanc sur son plumage qui, comme son nom l’indique, est donc entièrement noir ! Seule sa calotte est rouge…

Allez un petit effort Zabeth, parmi la liste ci-dessous, quel pic n’a pas sa place dans la forêt de Campagne ?

  1. Le Pic Mar
  2. Le Pic Vert
  3. Le Pic Rouge
  4. Le Pic Épeiche
  5. Le Pic Épeichette

Notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____
Indice
aidez-vous du panneau

Là ! Regarde, des empreintes ! Voyons où elles nous mènent !

Elles me semblent être familiaires…

Pousuivez sur le sentier jusqu’à l’étape suivante.

L’empreinte mystère (N44° 54.474' / E0° 58.314')

Là ! La bête ! On dirait un de ces gros félin tout droit venu d’Afrique !

Calme-toi Zabeth, c’est « juste un panneau » pour reprendre tes mots ! Ces traces me disaient bien quelque chose, ce sont celles de la discrète mais néanmoins connue Genette ! Elle vient effectivement d’Afrique du Nord, mais elle s’est très bien acclimatée au Sud-Ouest de la France. C’est un animal nocturne : aucun risque de la croiser en pleine journée… Ce n’est pas notre mystérieuse créature.

Observe le jeu d’empreinte sous le panneau d’information, selon-toi, quelle est celle de la Genette, dont la morphologie est très proche de celle du chat ? Tout comme le chat, la genette possède des griffes rétractiles… »

Note le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____
Indice
Les autres empreintes appartiennent à un oiseau, au blaireau ainsi qu’au sanglier.

Tout doux le Matou ! Encore une fausse piste !

Peut-être pas ! Là-bas regarde, quelque chose a bougé !

CaCO3 (N44° 54.448' / E0° 58.439')

Ah… Ce n’est que toi Zek’…

Cache ta joie ! Moi aussi je suis heureux de te voir !

(dépité) Ce n’est pas ça… C’est juste que Zabeth et moi sommes à la recherche de LA mystérieuse créature qui fréquente ces bois, mais nous n’avons que trop peu d’indices… « la faune et la flore vous guideront jusqu’à moi »… et à part la frelonnette, un conifère géant, des rosiers, de la piquette, un rapace qui chasse en piqué, des pics de toutes les couleurs… nous n’avons rien, ou du moins pas grand-chose ! J’en ai assez, je jette l’éponge – végétale naturellement - je m’en retourne à l’observation des orchidées !

Elle est fastoche ton énigme pourtant !

Comment ça ?

(qui commençait à piquer du nez) Plait-il ?

Bah je la connais votre créature mystérieuse moi !

Tu plaisantes ?

Cela fait des mois que j’observe l’évolution de ce pan de falaise (il montre la falaise en contre-haut du chemin), vous pensez bien que j’en ai vu passer des choses ! D’ailleurs en parlant de falaise, saurez-vous identifier la composition de sa roche ? Il s’agit d’une roche friable, facile à creuser comme vous avez pu le constater en passant devant les cluzeaux, très claire… Elle est typique du Périgord sarladais qui s’étend du Nord de la Vézère, la vallée de l’Homme, au sud de la Dordogne. Je vous aide un peu, s’agit-t-il du :

  1. Schiste
  2. Quartz
  3. Granite
  4. Calcaire

Note le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____

Alors ? Cette créature ?

Suis-moi !

Suivez Zektonic sur le sentier qui descend

La Cache

Mais, mais… Mais c’est un Poï’z ! Bon sang, mais c’est bien sûr !

Un Zécolo même ! Je me fais très discrets sur les parcours de Tèrra Aventura, mais je ne peux résister à une faune et à une flore d’exception ! La forêt de Campagne est une réserve biologique dirigée d’une richesse rare où la nature y est choyée… Quoi de plus naturel que de m’y installer ?

Mystère résolu, allons prendre le thé à présent ! Cette escapade forestière m’a donné grande soif !

Poursuivez sur le chemin jusqu’en N 44°54.427' / E 000°58.434' puis descendez les marches en direction du parking.

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider !


Coordonnées de la cache : N(D)(H)°(F+G)(H).((E+G)*F)(0)’ / E(0)°(A+H)(C-D).(F)(B*D)(F*B)’
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Domaine départemental de Campagne
450 route des Eyzies
24260 CAMPAGNE
Tél
05 53 06 87 90
Email
cd24.dprpm-ppev@dordogne.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

16 jan 2022

Les YAJ du 19 a trouvé

parcours sympathique en forêt, mais assez physique pour un niveau 2 💪

16 jan 2022

Les YAJ du 19 a trouvé

jolie petite balade en forêt mais dommage qu'il faut revenir sur nos pas des fois m0lc

16 jan 2022

aumonolo a trouvé

très bon parcours sympa

16 jan 2022

Morgan4624 a trouvé

parcours très bien

15 jan 2022

Mikaros a trouvé

Bof, des allez retour inutile, bof bof bof