‘Trappe-moi si tu peux !

Zarthus - Points de vue et nature

Ville
Echourgnac
A faire en
Quête
mondesz
Difficulté
Terrain
Durée
2h-3h
Kilométrage
4km
Echourgnac_Trappe-moi si tu peux
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "‘Trappe-moi si tu peux !" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Point de parking : N 45°07.578' / E 000°13.732'

Bonjour ! agents Zarthus et Zouti, pour te servir… Nous sommes les experts envoyés par le conseil des Sages… ‘Paraît que vous avez affaire à un faussaire ?

Affirmatif ! Le parcours est sens dessus dessous ! Les tèrr’aventuriers se perdent, c’est une catastrophe !

Tu as eu raison de faire appel à nos services ! Remettons un peu d’ordre dans cette histoire, et soyons vigilants !

L’abri doubleaud (N45° 07.583' / E0° 13.717')

C’est ici que tout commence ! Ce bâtiment, aujourd’hui reconverti en abribus, a été construit pour le comice agricole de 2004, le fameux Comice Central de la Double qui a lieu tous les 4 ans !

Hum je vois.

L’idée était de mettre en valeur les techniques de construction traditionnelle de la Double, la région où nous nous trouvons aujourd’hui. Si les murs ont été resuivis depuis, la structure du bâtiment est quant à elle bien d’origine…

C’est parfaitement visible en effet.

Voilà ce que nous dit ce mystérieux faussaire (il lit) « La Double fût le berceau du parpaing « doubleaud », le fameux parpaing de 20x25x50. »

C’est une information manifestement erronée, mais notre faussaire ne manque pas d’humour !

(à Zahan) Une blague de maçon sans doute… Mais du coup, comment étaient construites les maisons traditionnelles de la Double ?

  1. Avec des pierres de granit en provenance du Limousin.
  2. Avec des blocs calcaires charentais.
  3. Avec des murs à pans de bois garnis de torchis (mélange de terre argileuse et de paille)

Notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Ne me regardez pas comme ça ! C’est vous les experts !

Poursuivons !

Longez prudemment la D38 jusqu’en N 45°07.599' / E 000°13.581', tournez à gauche traversez la passerelle de bois, puis tournez à nouveau à gauche en N 45°07.599' / E 000°13.431', puis longez la clôture grillagée à partir de N 45°07.595' / E 000°13.426', et dirigez-vous vers l’étape suivante.

Le puits (N45° 07.640' / E0° 13.163')

Il s’agit d’un puits, je suis catégorique !

C’est bien cela ! Il a remplacé une fontaine qui servait autrefois à abreuver les bêtes. L’élevage est devenu très important dans la région dès le milieu du XIXème siècle, dès lors que les moines trappistes à l’origine de l’abbaye vinrent assécher les marais environnants et promouvoir une agriculture plus efficace auprès des populations locales.

Le paysage était en effet très différent à l’époque : les marais recouvraient le territoire… Qui dit marais dit moustiques, et qui dit moustiques dit maladies : au XIXème siècle la population doubleaude était ainsi extrêmement touchée par le paludisme.

Mais pourquoi y-avait-il autant de marais dans la région ?

Dans la forêt la Double, le sol est très argileux : bien que nous soyons sur le bassin aquitain, une épaisse couche d’argile recouvre le substrat calcaire qui se trouve à près de 100m sous nos pieds ! L’argile étant très imperméable, la moindre digue érigée par l’homme constituait une retenue d’eau…

100 m de profondeur pour trouver de la roche ! Bon courage pour couler des fondations !

En parlant de profondeur, voilà ce que nous indique à présent le faussaire. (il lit) « Pour estimer la profondeur de ce puits, il vous suffit de jeter des pièces – d’or, c’est impératif - et de tendre l’oreille : tant que vous entendez un « plouf », c’est que le puits n’est pas plein ! Recommencez jusqu’à ne plus entendre de plouf, tout en n’oubliant pas de compter le nombre de pièces jetées (…)» 

Alors celui-là, il nous prend vraiment pour des jambons de Bayonne !

(concentré) 26 - plouf, 27 – plouf, 28 - plouf… mince plus de pièces, quelqu’un a une pièce à me prêter ?

(dépité) Il y a un moyen plus simple – et plus sûr - pour estimer la profondeur de ce puits : à l’aide de la corde, compte le nombre de marquages noirs présents sur la corde. À raison d’un marquage tous les 50cm, tu pourras aisément calculer la profondeur du puits.
Comptez le nombre de marquages noirs, et notez le chiffre obtenu.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____
Indice
notez bien le nombre de marquages et non la profondeur du puits

Vue sur L’abbaye (N45° 07.698' / E0° 13.010')

Voici le site de l’abbaye, c’est ici que les moines trappistes érigèrent l’abbaye en 1868. Ils commencèrent par construire 3 ailes du bâtiment principal, ainsi qu’une porcherie et une fromagerie…

En parlant de fromage, on ne casserait pas la croûte ? Dommage qu’on n’ait pas pris de pain !

Casser la croûte ? Nous sommes en mission les gars, faudrait pas l’oublier ! Pendant qu’on est là, y’a des aventuriers qui s’égarent !

Écoutez ça, le faussaire a remis ça, « Suite à la crise du phylloxera, les moines trappistes, ruinés, durent quitter la région. L’abbaye fut cédée aux villageois qui la cédèrent à leur tour à la communauté des sœurs qui occupent l’abbaye depuis 1923.»

Des moines ruinés par la crise du Phy-lloxe-quoi ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire abracadabrantesque encore ?!

Pas tant que ça ! Observe les coteaux environnants, bien exposés… Quelle culture a, selon-toi, bien pu souffrir de la crise de ce mystérieux phylloxera ? Je te donne un indice : il s’agit d’un insecte ravageur d’une plante très importante dans l’économie agricole de Nouvelle-Aquitaine, et plus particulièrement en Gironde et dans les Charentes. Il s’agit :

  1. Du melon
  2. Du houblon
  3. De la tomate
  4. De la vigne

Note le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____
Indice
Vous pourrez apercevoir quelques vestiges de cette culture dans les jardins de l’abbaye !

Si le faussaire se met à dire des vérités, on n’est pas rendu !

Poursuivez votre enquête en traversant prudemment la route, franchissez le fossé à l’aide du passage aménagé, pénétrez dans la chênaie en N 45°07.710' / E 000°13.000' puis descendez l’allée jusqu’au point suivant.

L’étang (N45° 07.786' / E0° 13.074')

Les premiers étangs de la Double datent du XVème siècle et sont étroitement liés à l’arrivée de moines Chartreux dans la région. En effet ces derniers ne consommant aucune viande, la pisciculture – l’élevage des poissons – se développa rapidement dans la région.

Des moines ont construit des étangs, d’autres les ont asséchés… la boucle est bouclée !

Notre faussaire y va naturellement de son commentaire : « Les étangs sont encore aujourd’hui vidangés par des moines dont les robes permettent de capturer le poisson (…) »

Qu’est-ce-qu’il ne faut pas entendre !

Et bien en fait, notre faussaire n’a pas complètement tort… Observez l’ouvrage situé à droite de l’étang, contre la digue… on appelle cela un moine ! Il s’agit d’un ingénieux système de syphon qui permet de vider, progressivement à l’aide de planches amovibles, un étang. Parmi les affirmations suivantes, laquelle est fausse selon-vous ?

  1. Le moine permet de recueillir le poisson lors de la vidange d’un étang
  2. Le moine permet de régler la hauteur de l’étang
  3. Le moine permet de rejeter des eaux de fond ainsi que la matière organique qui stagne au fond de l’étang.

Notez le numéro le numéro de la mauvaise réponse.


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Longez la chênaie, tournez à gauche en N 45°07.803' / E 000°13.033' puis à droite en N 45°07.751' / E 000°12.974'. Contournez le château d’eau et longez la route jusqu’au point suivant.

De curieux tuteurs (N45° 07.738' / E0° 12.830')

Bingo-nia

Plait-il ?

(rougit) Un simple jeu de mot, rapport à la plante…

Quelle plante ?

Celle qui pousse sur ces curieux tuteurs ! C’est un bignonia !

Quels tuteurs ?

J’imagine qu’il veut parler de ces grandes armatures métalliques !

Ah… Regardez bien, ce ne sont pas de simples tuteurs, ce sont des châssis de vitraux ! Lors de la rénovation de l’église en 2016, de nouveaux vitraux en verre soufflé ont été imaginés par un artiste belge, Joost Caen. Les anciens vitraux ont été ingénieusement recyclés par les soeurs, voilà tout !

Tu as vu ces curieuses dents métalliques ?

De simples décorations, mais profitons-en pour les répertorier avant que notre faussaire ne sème à nouveau le doute ! Combien de dents métalliques pouvez-vous compter sur les deux châssis ?


Notez ce nombre qui vaut E : E =_____
Indice
il s’agit d’un multiple de 9 !

Restons vigilants, quelque chose me dit que notre faussaire n’est pas loin !

Quittez le site du parking, avancez vers l’abbaye et contournez-la par la gauche en empruntant la route qui longe le mur d’enceinte. Tournez à droite et empruntez le chemin en N 45°07.731' / E 000°12.900'

La gueule du four (N45° 07.568' / E0° 12.844')

Écoutez ça : « Le four du monastère a été bâti par les moines afin de faire cuire leur pain, un complément idéal à leur délicieux fromage, le Trappe Echourgnac, qui est encore aujourd’hui affiné à l’abbaye selon la recette ancestrale des moines trappistes de l’abbaye du Port-du-Salut »

Du pain, voilà ce qui nous manquait !

Ce four ne servait absolument pas à cuire le pain, croyez-moi ! Notre faussaire est bien passé par là !

Quelle était donc l’utilité de ce four :

  1. A faire cuire le pain du monastère (mais Zouti en doute très fortement)
  2. A faire cuire des briques de terre cuite destinées à la construction des bâtiments de l’abbaye
  3. A faire cuire de la porcelaine qui était vendue par les moines.

Notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____

Poursuivez sur le chemin, tournez à gauche en N 45°07.549' / E 000°12.840' et longez les plantations d’arbres.

Coupé ! (N45° 07.466' / E0° 13.099')

ll est curieux ce site non ? on dirait qu’il s’est passé quelque chose ici…

C’est une coupe…

Tout à coup, trois mystérieux individus, tout de noir vêtus, descendent d’un arbre à l’aide de cordes et capturent nos héros du jours

Attention ! c’est un guet-apens !

Euh non lui c’est un Zescro, vous devez confondre !

(se débat) Arg, trop tard !

(ligote Zouti et lui bande les yeux) Reste tranquille ! (S’adresse à ses Poï’z de main) on emmène le Poï’z à lunettes et la bête à cornes, la boite à outils ne nous sera d’aucune utilité ! Je savais bien que les Sages ne tarderaient pas à envoyer leurs enquêteurs ! Notre plan a parfaitement fonctionné !

Pour une fois…

Les 3 affreux quittent le site de l’embuscade

(se contorsionne) Je suis sûr que ce maudit Zekid ne sait pas faire un nœud… (il finit par se libérer) !

Me voilà seul… Par où commencer… En tout, nous savons désormais qui était ce mystérieux faussaire… Zekid et sa bande de BadPoï’z, j’aurais dû m’en douter ! Cet endroit ne me disait rien qui vaille… Je me demande bien ce que Zarthus a voulu dire par « C’est une coupe… » ? S’agit-il :

  1. D’une coupe…d’arbres : les nombreuses souches qui jonchent le sol en témoignent !
  2. D’une coupe…budgétaire : un bâtiment a commencé à être construit, mais il n’a visiblement pas été terminé !
  3. D’une coupe…d’étang : une digue a été ouverte par les moines de façon à assécher un étang alimenté par un ruisseau ! »

Procédez par élimination et notez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____

Quittez le site en suivant le sentier et tournez à gauche à la lisière de la forêt en N 45°07.465' / E 000°13.166', suivez le sentier qui longe la lissière et dirigez-vous vers l’étape suivante.

Déchênaie ! (N45° 07.607' / E0° 13.157')

(aperçoit son ami attaché à un gros chêne) Zahan ! Comme je suis content de te voir ! Tu n’as rien ?

Non… Visiblement il n’avait que faire de mes histoires de rotation de pâturages et de taux d’azote dans le fourrage, ils ont préféré m’abandonner là, attaché à l’arbre, tel un vieux bouc ! C’est d’ailleurs ce qu’ils m’ont dit « Tais-toi ! Vieux bouc », tu te rends compte ?!

Tu les as roulés dans la farine et les a forcés à t’abandonner ici, bien joué Zahan !

(vexé) Euh non, du moins ce n’était pas volontaire… Je les entendus parler du comice agricole, d’une stèle… Je crois savoir où ils vont !

Allons-y !

Euh.. Peux-tu me détacher avant cela s’il te plait ?

Combien d’adultes faut-il environ pour entourer le tronc du dernier chêne de la chênaie (le plus proche de la mare) ?

  1. 1 adulte
  2. 2 adultes
  3. 3 adultes
  4. 4 adultes

Notez le chiffre obtenu


Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____
Indice
si vous êtes seul, enlacez l’arbre avec vos bras et gardez l’extrémité d’un de vos bras en repère, puis décalez-vous ainsi de suite.

Quittez la prairie en vous dirigeant vers le village d’Echourgnac. Retrouvez le chemin pris à l’allée en N 45°07.60' / E 000°13.326' et suivez-le jusqu’à votre point de départ. Franchissez prudemment la D708 et dirigez-vous vers l’étape suivante.

La stèle (N45° 07.575' / E0° 13.809')

Ces zigotos nous auront fait trotter ! Pas de trace de Zarthus…

Qui sont les personnes mises à l’honneur sur cette stèle ?

Ce sont de grands propriétaires terriens à l’origine de la création du comice agricole d’Echourgnac en 1864

Je t’entends parler de comice depuis tout à l’heure, de quoi s’agit-il ?

C’est une grande manifestation où les agriculteurs partagent expériences et bonnes pratiques en matière d’exploitation agricole. À l’origine, le comice d’Echourgnac a été fondé afin d’étudier et de développer les moyens visant à assainir la contrée, tout en améliorant les techniques de culture et le bien-être des habitants. Les moines de l’abbaye participèrent à l’aventure, et pendant longtemps, ce furent leurs bêtes et leurs cultures qui remportèrent les premiers prix !

Aujourd’hui on y pratique des concours de labour et on y présente des machines dernier cri…

Combien de personnalités du territoire sont mises à l’honneur sur cette stèle ?


Notez ce chiffre qui vaut I : I =_____
Indice
comptez les médaillons de bronze !

Un cri ! ça venait de derrière l’église ! Allons-voir !

La fuite (N45° 07.571' / E0° 13.837')

Mince, personne ! Là-bas ! Ce ne sont pas les BadPoï’z qui s’enfuient ?!

Eh eh, je crois savoir ce qui leur a fait peur ! Regarde par toi-même !

Quel animal, qui semait à l’époque la terreur dans la forêt doubleaude, était chassé par Pierre Guibert au XIXème siècle ?

Comptez le nombre de lettres qui compose le nom de cet animal (au singulier, sans le déterminant).


Notez ce chiffre qui vaut J : J =_____

La Cache

Zarthus ! Te voilà enfin !

J’ai réussi à faire fuir ces maudits BadPoï’z en leur faisant croire que la mairie récompensait désormais les chasseurs de BadPoï’z, et que des pièges à BadPoï’z étaient distribués gratuitement !

Quel coup de bluff !

Mais je ne bluffais pas !

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

« Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider ! »


Coordonnées de la cache : N(E+B)°(0)(J+G).(H+G)(E*F+A)' / E(0)°(B+J).(C*I)(D)(B)'
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Office de Tourisme du Pays Montponnais
Rue Georges Clemenceau
24700 Montpon-Ménestérol
Tél
05 53 82 23 77
Email
ot.montpon@wanadoo.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

17 jan 2022

Macdo86 a trouvé

Super

16 jan 2022

ACHAPTAL a trouvé

super jeu ,merci

16 jan 2022

cabrel a trouvé

chemin cool bien entretenu et cool pour faire du vtt.

16 jan 2022

La Tribu des Z'Ailes a trouvé

Balade rafraîchissante. Il faisait froid, mais nous avons eu droit au soleil. Cela fait vraiment du bien ce genre de balade. Prévoyez les bottes.

16 jan 2022

Galinette. a trouvé

on a adoré et on est très proche de la nature !!

15 jan 2022

malou79 a trouvé

magnifique parcours un peu humide
très joli endroit

15 jan 2022

vs1517 a trouvé

super belle balade au milieu de la forêt

15 jan 2022

team 4 a trouvé

quel vue magnifique sur l'abbaye. jolie parcours merci Terra aventura

15 jan 2022

Mamy79 a trouvé

super parcours belle balade