Têtu comme un Bidachot

Zouti - Savoir-faire

Ville
Bidache
A faire en
Quête
mondesz
Difficulté
Terrain
Durée
1h-2h
Kilométrage
2km
photo_bidache_crédit Valentin GrenonOTPB
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Têtu comme un Bidachot" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Le long de ce parcours urbain, faites attention à la circulation.

(inquiète, un bruit de ferraille retentit près de la stèle des tailleurs de pierre) Zouti ? C’est toi qui fais tout ce bruit ? Peut-on savoir ce que tu bricoles ?

(agacé) Ha... Zabeth... Pour bricoler, encore faut-il avoir les bons z’outils... et moi, il m’en manque un ! Des z’heures que je cherche mon têtu, pas moyen de le retrouver ! Je l’avais pourtant rangé là... avec mes z’autres z’outils.

Un têtu ? Si tu me dis à quoi ça ressemble, je pourrais peut-être t’aider.

C’est un petit marteau en forme de bateau. Facile à reconnaitre... Il était LÀ !

Garez-vous sur le parking du fronton avant de débuter le parcours : N 43°29.040' / W 001°08.451'

Point de départ : stèle des tailleurs de pierre (N43° 29.029’ / W001°08.446’)

Trouvé !

Pas possible... Où il était ?!

Tu l’avais laissé sur la stèle... D’ailleurs, je n’avais pas remarqué qu’elle avait la forme d’un homme à genoux.

C’est ainsi que travaillaient les tailleurs de pierre ! L’arrière de leurs sabots était plat. Comme ça, ils pouvaient s’asseoir dessus.

A Bidache, le travail de la pierre bat son plein à partir du 18ème siècle. Ce calcaire, très z’apprécié pour sa solidité, était surtout utilisé pour la construction de bâtiments. Grâce aux galupes qui naviguaient sur la Bidouze, la pierre de Bidache rejoignait le port de Bayonne où des navires de haute-mer la menaient ensuite vers d’autres pays...

On dit que certaines maisons de Rio de Janeiro sont construites en pierre de Bidache !

Combien d’outils utilisés par les tailleurs de pierre sont représentés sur la stèle ?


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____
Indice
c’est un chiffre pair !

Restez de ce côté de la route pour la longer. Au N 43°29.061' / W 001°08.347' traversez prudemment pour rejoindre l’entrée du parc du château.

Château de Bidache (N43° 29.052’ / W001°08.333’)

  • L’Office de Tourisme organise des visites guidées du château de Bidache. Plus de renseignements au 05 59 56 03 49 ou sur www.en-pays-basque.fr/visite/le-chateau-de-gramont.
  • Des nocturnes aux flambeaux, spectacles historiques et animations y sont également proposées. Tous les détails de la programmation sur ce même site internet.

Ha ! Je veux bien faire office de guide, moi aussi ! Car voyez-vous... je connais bien la forteresse. Au Moyen Âge, elle fut construite pour contrôler les z’échanges sur la rivière. La Bidouze, c’est son nom. Vous connaissez la Bidouze ?

Oui, Zéroïk... Pour en revenir au château, il faut savoir que son allure a bien changé depuis le 13ème siècle ! Au fil du temps, ses seigneurs (les Gramont) l’ont transformé en luxueuse demeure.

Du château-fort d’origine, seuls sont encore visibles les tours qui encadrent l’entrée et le gros donjon situé à l’arrière, appelé « Rondache ».

Pour répondre à l’énigme suivante, rejoignez le château en suivant l’allée principale. Si un évènement vous empêche de traverser le parc, un indice vous sera donné.

Symbole de l’embellissement du château, quel dieu romain est représenté au-dessus de l’entrée ?

  1. Neptune (dieu des z’océans) avec sa barbe en tentacules
  2. Bacchus (dieu du vin) avec des feuilles de vigne dans les cheveux
  3. Cupidon (dieu de l’amour) avec son arc et ses flèches

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____
Indice
vous n’êtes pas allés jusqu’au château ? Parmi ces personnalités, laquelle ne l'a jamais visité ? Lisez le panneau à l’entrée du parc pour trouver la réponse ! 1. Catherine de Médicis ; 2. Charlemagne ; 3. Le cardinal Mazarin.

Abîmé en 1523 par les troupes de Charles Quint, le château sera finalement détruit par un incendie plus de deux siècles plus tard... faisant de lui ce qu’il est aujourd’hui.

Et quand est-ce que vous comptiez me demander un coup de main ?

Plaît-il ?!

Ben oui ! On ne va pas le laisser dans cet état quand même ! Ne t’en fais pas, Zéroïk. Je vais le reconstruire ton château... ET EN PIERRE DE BIDACHE !

Traversez prudemment au niveau du rond-point pour prendre la direction de l’église.

Autour de l’église... (N43° 28.992’ / W001°08.351’)

Zouti, attends ! Le château est un témoignage de l’Histoire ! Tu ne peux pas le reconstruire !

Pff. Mais bien sûr. Et Catherine de Médicis, elle est déjà venue à Bidache peut-être ?!

(outrée) Oh... Lorsque Zouti est persuadé de quelque chose, impossible de lui faire entendre raison... Il est têtu comme un Bidachot !! D’ailleurs, en gascon, têtu se dit « tignous ». Un adjectif qui a donné le mot « tigne ».

La tigne ? C’est la particularité de la pierre de Bidache ! Ce qui la rend si solide ! Regardez le soubassement des maisons qui entourent l’église... Au milieu de certaines pierres de couleur blanche, il y a une bande horizontale de silex noir. C’est la tigne.

Empruntez le passage Barthe au N 43°28.975' / W 001°08.340'

Maison Barthe (N43° 28.964’ / W001°08.381’)

Propriété privée. Merci de rester sur la rue pour observer.

Allez, Zabeth ! Dépêche-toi ! La carrière est en contrebas...

Tu es sûr que nous sommes sur le bon chemin ?

Evidemment ! C’est celui « où la pierre abonde » ! En basque, cette expression se prononce Bide Aitz Un et aurait donné son nom au village de Bidache. Sa pierre fut utilisée dès l’antiquité pour consolider les remparts de Bayonne... On la trouve aussi dans les parties anciennes du château des Gramont.

Trouvez le panneau de la maison Barthe, dont les propriétaires ont été les z’architectes du château. Comment appelle t’on la dépendance qui servait de grenier à foin ? Combien de lettres composent ce mot ?


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____
Indice
ce mot commence par un « F »...

Descendez la rue de la Fontaine puis prenez à gauche pour descendre vers le moulin de Roby. Faites attention à la circulation.

Moulin de Roby (N43° 28.874’ / W001°08.375’)

Le moulin de Roby est une propriété privée. Merci de ne pas y entrer.

Salutations, matelots ! Ce moulin est un sacré bâtiment, pas vrai ? Vu du pont, on peut scruter cet ensemble imposant, mais z’aussi le canal de dérivation et l’ancien barrage... En 1983, la force du courant entrainait trois paires de meules qui servaient à produire de la farine de maïs.

Combien de lettres le mot « MOULIN » a-t-il en commun avec le nom de la rivière (se terminant par un Y) ? Pour connaitre celui-ci, utilisez la carte de l’application mobile...


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Le moulin a été construit au pied de l’une des 17 carrières que comptait le village. Autrefois, ses z’annexes servaient d’ateliers pour tailler la pierre.

Y’a pas que la taille qui compte ! Des quais se trouvaient également près de Roby... Ils facilitaient l’approche des bateaux et le chargement des marchandises, dont la fameuse pierre de Bidache.

Justement Zisséo ! Il m’en faudrait quelques tonnes pour reconstruire le château.

QUELQUES TONNES ??? Tu as pris un coup de têtu sur la tête ?! La carrière est fermée depuis belle lurette ! Le creusement de la falaise menaçait l’église et la maison Barthe situées juste au-dessus...

Reprenez le chemin du Moulin de Roby puis la rue de la Fontaine. Au N 43°28.962' / W 001°08.427' suivez le chemin de Talé.

Fontaine de Talé (N43°28.960 / W001°08.443’)

Puisque je te dis qu’il n’y a plus de carrière depuis le 20ème siècle ! Les guerres mondiales ayant mis un terme à l’activité des tailleurs de pierre... Ouvre un peu tes z’écoutilles !

Inutile, Zisséo. Quand Zouti a quelque chose en tête, il y croit dure comme pierre.

Encore ? Je me demande qui est ce Pierre dont vous parlez depuis tout à l’heure... Certainement pas un Gramont ! Puisque ces princes se prénomment Antoine depuis des générations !

En effet. Bidache fut élevée au rang de principauté par Antoine 1er, seigneur du château, du 16ème siècle jusqu’à la Révolution. Avant cela, au Moyen Âge, la forteresse était protégée par un castelnau cerné de murailles... Le chemin de Talé correspond à l’ancien chemin de ronde.

Au fil des siècles, qui pouvait-on croiser sur le chemin de Talé ? Parmi les propositions suivantes, trouvez l’intrus !

  • 13ème siècle : des gardes en armure qui patrouillaient sur le chemin de ronde
  • 16ème siècle : le prince Antoine 1er de Gramont qui s'y promenait en calèche
  • 20ème siècle : des femmes qui portaient une cruche sur la tête

Trouvez l’intrus et relevez le siècle qui lui est associé (= le nombre en gras).


Notez ce nombre qui vaut E : E =_____
Indice
une bonne réponse vous a été donnée par les Poï'z, la seconde est en photo sur la fontaine...

Continuez sur le chemin de Talé. Au bout de celui-ci, tournez à droite sur la ruelle Louis Agricole Perret, puis à gauche sur la rue Saint-Jacques.

Le marteau de Bidache (N43° 28.957’ / W001°08.590’)

Les maisons Chinon et Haremboure sont des propriétés privées. Restez sur le trottoir d’en face.

Halte-là, damoiseaux ! Mirez donc ces glorieuses maisonnettes ! A leur emplacement se dressait une porte médiévale avec un « octroi »... Comment appelez-vous cela de nos jours ?

Un péage, Zéroïk. A l’époque de la principauté, toute personne « venant frapper au marteau de cette porte » se mettait sous la protection du château. C’est la raison pour laquelle Bidache accueillit des communautés z’opprimées, mais aussi des brigands fuyant la justice...

Quelle date est inscrite sur la maison Chinon, qui abritait autrefois « le marteau de Bidache » ? Additionnez les quatre chiffres qui la composent pour obtenir un nombre.


Notez ce nombre qui vaut F : F =_____

(frappant le marteau de Bidache) Toc ! Toc ! Toc !

Mui ? Qui est là ?

C’est moi ! C’est Zouti ! Dis-donc, Zéchopp... Les z’autres n’arrêtent pas de me dire qu’il n’y a plus de pierre de Bidache nulle part.

(rusé) Certes. C’est une denrée qui se fait rare... Mais par chance, tu as frappé à la bonne porte ! Je suis le seul à posséder un stock de ces pierres ! Comme tu es un ami, je te les ferai à très bon prix.

Rue Saint-Jacques (N43° 28.982’ / W001° 8.500’)

Dans cette rue, respectez la tranquillité des habitants et les propriétés privées.

Parmi les communautés ayant trouvé refuge au village, les Juifs chassés d’Espagne et du Portugal au 17ème siècle... Ils z'étaient très z’habiles en matière d’échanges commerciaux.

Ah bon ? Je ne savais pas.

Je ne te jette pas la pierre... D’autant qu’ils n’ont pas beaucoup participé au commerce de celle de Bidache. En revanche, ils z’ont contribué au succès d’un autre produit emblématique du Pays Basque : le chocolat !

La maison Missabe (ancienne synagogue au n°40) témoigne de cette présence juive importante dans le Bas Adour.

Un peu plus loin dans la rue, il y a ma boutique. Tu y trouveras toutes les pierres que tu veux... Alors ? Marché conclu ?

Zouti ! Ne donne pas un sou à cette fripouille de Zéchopp ! C’est un renard, il va te plumer !!

(têtu) Moi, je suis sûr qu’il est honnête... Tiens, brave marchand (lui tend une bourse).

Merci ! Allez, je me sauve...

Tes pierres t’attendent sous les z’arcades des maisons n°57 et 59 N 43°28.989' / W 001°08.457' ! Autrefois, elles z’abritaient des marchandises vendues sur la rue...

Combien d’arcades extérieures comptes-tu ?


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____

La cache !

Soyez discrets et respectez l’endroit. Merci de ne pas grimper sur les murets et de ne pas abîmer les plantes.

Où sont mes pierres de Bidache ? Je n’en vois aucune par ici...

Hum. Ce sac en toile de jute porte une étiquette : « à l’attention de Zouti, de la part de Zéchopp ».

Fais-voir ? Nom d’un burin ! Qu’est-ce que c’est que ça ?!

Des cailloux... en provenance de la Bidouze si je ne m’abuse... Ha ! On dirait que Zéchopp s’est bien moqué de toi ! Nous z’avons pourtant essayé de te prévenir... mais tu es la pire tête de pioche que j’ai jamais vue !!

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider !


Coordonnées de la cache : N43° 29.(G-5)(E)’ / W001°08.(A-D)(F+C+B)’
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Office de Tourisme du Pays Basque - Bureau de Bidache
1 place du Fronton
64520 Bidache
Tél
05 59 56 03 49
Email
bidache@otpaysbasque.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

16 jan 2022

Dauphines8 a trouvé

Première expérience, très intéressante à renouveler

16 jan 2022

gaelle6540 a trouvé

belle balade! merci

16 jan 2022

docteur quenottes a trouvé

Belle journée sous le soleil du pays xarnegu.

16 jan 2022

Juliettelliot a trouvé

Belle ballade ! adapter à tous ! belle découverte de bidoche

16 jan 2022

Rmoura a trouvé

a

16 jan 2022

Nini6440 a trouvé

belle balade et superbe découverte de Bidache

16 jan 2022

Cecelian a trouvé

très beau parcours, tres beau château

16 jan 2022

Peyo64 a trouvé

tres joli village

16 jan 2022

Zevadrouille a trouvé

Mplc belle découverte de Bidache.