Saintes secrète

Zabeth - Histoire et monuments

Ville
Saintes
A faire en
Quête
zobjets
Difficulté
Terrain
Durée
2h
Kilométrage
5km
Accès aux transports publics
Entre 10 et 20 mn de la gare
saintes_photo
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Saintes secrète " à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Bien l’bonjour les géocacheurs ! Comme je suis contente de vous voir. Êtes-vous prêts pour une nouvelle balade instructive ?

Instructive… Instructive… J’espère qu’on va s’amuser aussi ?!

Oh, je puis te l’assurer mon ami ! Allez, hop ! Direction la première étape de notre périple : l’Abbaye aux Dames.

L’Abbaye aux Dames (N45°44.662’ / W000°37.459’)

Salut les aventuriers ! Savez-vous que le nom de « Saintes » vient des « Santons » ? Une tribu gauloise qui s’est installée près du fleuve pour y développer sa principale activité : le commerce !

Je m’apprêtais à en parler Zigomatix. Très rapidement, les romains conquièrent les trois provinces de Gaule chevelue et établissent ici la première capitale de l’Aquitaine ! Ils vont concevoir la ville comme un miroir de Rome. Saintes, riche à l’époque gallo-romaine, connaît un second essor économique grâce à l’influence du pouvoir religieux…

En l’an de grâce 1047, mon bon ami le comte d’Anjou fait aménager une abbaye sur cette rive. Ses terres sont vastes et nombreuses : champs de céréales, forêts et même marais salants.

La communauté religieuse ne cesse de s’agrandir et de prospérer. Au 18ème siècle, les sœurs Bénédictines accueillaient des aristocrates pour les éduquer avant qu’elles ne se marient. Il paraît que Madame de Montespan, l’une des favorites de Louis XIV, y aurait séjourné !

Au fil des siècles, les bâtiments sont reconstruits. Le cloître a disparu et l’église, après la Révolution, sert de dortoir à un régiment d’infanterie.

Chef d’œuvre roman (N45°44.692’ / W000°37.465’)

Alors Zabeth, qu'est-ce que tu dis de ça ?! Ça te défrise le brushing, pas vrai ?

Hum. Oui. C’est tout à fait surprenant.

Cette façade est un des joyaux de l’art Roman en Saintonge. A l’époque, on travaille beaucoup sur les voussures. Ce sont ces arcs sculptés au-dessus de l’entrée. On aime raconter des histoires à travers toutes ces figures !

A gauche du portail, au N45°44.700' / W000°37.461' une inscription latine est gravée dans la pierre. Hommage à Béranger, maître bâtisseur de l’Abbaye aux Dames. Quel numéro figure sur le panneau ?


Notez ce nombre qui vaut A : A =_____

Sortez de l’enceinte de l’Abbaye aux Dames, en passant sous le porche vers la rue St-Pallais, au point N45°44.707' / W000°37.478'. Arrivés sur la rue, prenez à gauche. Au point de passage N45°44.746' / W000°37.614', engagez-vous dans l’étroit passage Gautier, situé sur votre gauche.

L’escalier Renaissance (N45°44.691’ / W000°37.629’)

Ces étroites rues prennent des allures de chemins de traverse… C’est rigolo !

C'est tordant. Hum. Face à vous s’élève un escalier de type Renaissance. L’ensemble a surement été réaménagé au 19ème siècle, mais dans le respect du style de l’époque. 

La fenêtre que l’on voit derrière est typique de ce que l’on trouve au 18ème : de minuscules carreaux, très fins, en grand nombre et pas de volets. Elle demande à être perfectionnée les siècles suivants… Parce qu’on doit drôlement entendre les voisins !

Combien d’encoches rectangulaires ou carrées y’a-t-il sur le linteau à droite ?


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____
Indice
c'est un chiffre impair !

Au bout de la venelle, tournez à droite dans la rue Gautier puis empruntez la Ruelle de Saintonge, sur votre droite. De retour sur la rue de l'Arc de Triomphe, prenez à gauche en direction du prochain point.

L’arc triomphe ! (N45° 44.756’ / W000° 37.745’)

La rue que vous avez suivie pour arriver jusqu’ici était la voie romaine principale, qui menait jusqu’à Lyon. Elle se poursuivait sur l’autre rive par le « Decumanus Maximus ».

C’est étrange… Dans mes souvenirs, l’arc n’était pas ici…

Tu ne perds pas la boule Zabeth ! L’arc a été déplacé au 19ème siècle, de 28 mètres exactement ! Il se situait alors au niveau du quai, en connexion avec un pont romain qui enjambait la Charente.

Passez sous l’arc pour l’observer de l’autre côté, dos à la Charente. En haut à gauche, on lit un mot commençant par « G » et finissant par « O ». Quel est ce mot ? Comptez le nombre de lettres qui le composent.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Traversez le pont Bernard Palissy, aux coordonnées N45°44.814' / W000° 37.752'.

Le malheur de la cantatrice (N45°44.832’ / W000°37.855’)

Salut les z’artistes ! J’espère que vous ne vous arrêtez pas uniquement pour acheter des timbres ?! Vous savez que la poste de Saintes et le premier bâtiment public de la ville ?

Sa construction, ça a été quelque chose ! Les travaux ont débuté en 1910, puis ont été interrompus par la première guerre mondiale… Il aura fallu près de 15 ans pour l’achever.

Cela avait fait grand bruit à l’époque. Les journaux se moquaient de ces travaux qui n’en finissaient pas. Ils ont écrit "qu’on ne pouvait entrer sans risquer de s’asphyxier", tant le bâtiment était vétuste…

On racontait même qu’une cantatrice était passée à travers le plancher, alors qu’elle n’était pas grosse !

Peut-on revenir à des sujets plus sérieux ? Voyez comme la bâtisse s’inspire des tendances créatives de son temps. Cette influence art déco, ces décors 19ème, ces guirlandes de fleurs et de fruits…

Combien de vases ornent le sommet du bâtiment ?


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____
Indice
Travaux : D = 4

Tournez à gauche dans la rue de la poste. Arrivés sur la rue Victor Hugo, prenez à droite, puis tout de suite à gauche dans la rue Saint-Michel au point N45°44.773' / W000°37.894'.

Les maisons jumelles (N45°44.751’ / W000°37.899’)

Ça va toujours les marcheurs, pas trop mal aux cannes ? Regardez d’vant vous, sur la droite ! On voit deux maisons jumelles, qui font face à la rue...

Ce sont les seules maisons « à pignon sur rue » de Saintes. Après le grand incendie de Londres en 1667, des lois sont votées dans toute l’Europe pour limiter les risques de propagation des flammes par les toitures. Toutes les maisons se tournent et le mur « de côté » devient le mur sur rue.

Parmi ces affirmations, laquelle ne concerne pas les maisons jumelles. Trouvez l’intrus !
1) L’une est coiffée et l’autre non
2) Toutes deux ont un toit triangulaire
3) Aucune n'abrite une échoppe
Relevez le numéro de la mauvaise réponse.


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____

Prenez la rue de la souche, à droite. Empruntez la ruelle du piège...

Niark, niark, niark…

Vous vous en êtes sortis ? Alors prenez à gauche au N45°44.756' / W000°37.977'

Zéroïk in love (N45°44.727’ / W000°37.970’)

Parbleu ! Me voilà fort aise de vous croiser les z'aventuriers !

Hé bien Zéroïk, que t’arrive t’il ?

Les moldus passent trop souvent sans la voir, mais je sais que vous, elle ne vous laissera pas indifférents. C’est ma favorite, la seule, l’unique. Jolie comme une motte castrale...

Umf… Tu as une petite amie ?

Mais non ma Mie, tu sais bien qu’il n’y a que toi ! Je parle de cette maison médiévale à pan de bois ! Il y en a peu à Saintes, la pierre calcaire étant présente en abondance. Franchement, comment la trouvez-vous ?

Charmante… Tout à fait Charmante…

Quel est le numéro de la maison à pans de bois ?


Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____

Tournez à droite dans la rue de Jacobins. Empruntez l’escalier au N45°44.744' / W000°38.119'

Vue sur Saintes (N45°44.743’ / W000°38.139’)

Joli chrono les gars ! Mais reprenez votre souffle, je vous trouve un peu pâlots…

Mes z’hommages les géocacheurs ! Rassurez-vous, vous n’êtes pas montés pour rien. Admirez un peu ce panorama… On voit bien la cathédrale Saint Pierre, qui parait toute petite d’ici.

Pourtant, c’est du sacré bâti ! Elle a connu plusieurs étapes de constructions, du 12ème au 17ème siècle. Son clocher devait à l'origine supporter une flèche qui l'aurait fait culminer à 96 mètres ! Resté inachevé à la suite des guerres de Religion, il sera couvert d'un dôme en cuivre...  Surprenant pour une cathédrale !

Combien de clochers ou beffrois voyez-vous d’ici ?


Notez ce nombre qui vaut G : G =_____
Indice
c'est un chiffre impair !

Continuez l’ascension puis prenez la rue Bernard, sur votre droite. Traversez la place du 11 novembre, prenez à gauche sur le cours Reverseaux puis empruntez l’escalier descendant au point N45°44.678' / W000°38.343'.

(Si vous êtes curieux, allez voir le grand amphithéâtre antique qui se trouve au bout du chemin).

Amorcez votre montée jusqu’à l’église Saint Eutrope aux coordonnées N45°44.667' / W000°38.471'. En haut, passez sous le porche.

La légende de Saint Eutrope (N45°44.615’ / W000°38.472’)

La crypte est ouverte de 09h à 19h.

Salut les z’amis ! N’hésitez pas à entrer dans la crypte si elle est ouverte : ambiance « dark » assurée ! C’est un endroit où j’aime passer du temps, en dehors de mes sorties nocturnes. Vous savez que c’est là que repose Saint Eutrope ?

[Pouf] Tout le monde connaît la légende de Saint Eutrope, bien sûr ! Non ? Saint Eutrope est un moine venu d’Orient. Un jour, alors qu’il évangélisait un groupe de Saintais, on rapporte au Gouverneur de Rome que sa propre fille, Eustelle, fait partie des personnes baptisées. Furieux, ce dernier fait lapider et décapiter le saint homme. Eustelle et les autres disciples déposent le corps d’Eutrope dans un tombeau...

En 1081, le comte d’Anjou confie sa garde à la grande Abbaye de Cluny. Une église est érigée au-dessus de la crypte, dont les deux cœurs se superposent : le cœur de l’église basse, réservé aux pèlerins et abritant les reliques du corps, le cœur de l’église haute, dit « des moines », où sont placées les reliques du chef.

Après la Révolution, l’église se relève de ses destructions lorsqu’on s’aperçoit que les reliques ont disparues ! Elles seront retrouvées 45 ans plus tard, et identifiées comme appartenant à trois personnes : Saint Eutrope, Sainte Eustelle et un bébé, que l’on nomme alors Saint Innocent.

De quels siècles datent les parties romanes et gothiques de l’église Saint Eutrope ? Soustrayez ces deux nombres pour obtenir un chiffre.


Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____

Prenez la rue Saint François au N45°44.585' / W000°38.397'.

Zi Artist (N45°44.566’ / W000°38.295’)

En vous engageant dans cette rue, vous pourrez admirer plusieurs hôtels particuliers du 18ème siècle…

Vous avez remarqué cette statue ? C’est l’occasion de rappeler que Saintes est aussi le fief du sculpteur Bernard Palissy !

On raconte qu’il aurait brûlé jusqu’à ses chaises pour trouver la température idéale de cuisson de l’émail parfait…

Ses œuvres les plus connues sont ces innombrables pièces de vaisselle d’apparat, représentant des libellules, des amphibiens, des serpents… Son passé en tant qu’arpenteur-géologue dans les marais salants de Saintonge l’a beaucoup inspiré !

Protestant, il fut protégé par Catherine de Médicis en personne ! Et pour remercier la reine de sa bienveillance, il créera pour elle une « grotte rustique » sous le jardin des tuileries à Paris…

Toujours avec ses motifs signature ! Des scorpions, des grenouilles, des serpents… C’est assez kitch !

Observez la sculpture sur la maison. Comment se nomment les frères ? Comptez combien de lettres composent ce nom.


Notez ce chiffre qui vaut I : I =_____

Avancez dans la rue puis tournez à droite dans la rue Berthonnière au N45°44.5824' / W000° 38.279'. Traversez la place Blair pour longer la Charente à partir du point N45° 44.567' / W000° 38.070’

Rive droite, rive gauche (N45° 44.574’ / W000° 38.033’)

Pendant la guerre de cent ans, la rive droite est française et la rive gauche est anglaise. Il est important de posséder les ponts mais aussi les églises.

[Blop’] : Salut les copains ! Sur ce chemin qui borde la Charente, vous allez profiter de jolies vues sur la cathédrale mais aussi sur de somptueux hôtels particuliers… Ça en jetait lorsqu’on arrivait en gabare !

Tu as raison Zéïdon, l’objectif était bien d’impressionner le visiteur qui arrivait du fleuve ! Cet hôtel-ci, est celui du Marquis de Monconseil, lieutenant des armées du Roi et illustre saintongeais du 18ème siècle.

Combien de pierres, appelées consoles, soutiennent le balcon central de l’hôtel du Marquis ?


Notez ce chiffre qui vaut J : J =_____

La cache !

Vous y êtes presque les géocacheurs ! Encore quelques mètres. Surtout, soyez discrets lorsque vous me trouverez… Il y a des moldus partout, je ne tiens pas à être poï’znappée !

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile.
Cliquez sur "localiser la cache" et laissez-vous guider.


Coordonnées de la cache : N45° 44.(B)(I-J)(A-F)' / W000° 37.(H+G)(C/E)(D+1)'
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Office de Tourisme de Saintes
Place Bassompierre
17100 SAINTES
Tél
05 46 74 23 82
Email
accueil@saintes-tourisme.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

07 jan 2022

Schouler a trouvé

belle découverte de la ville de saintes

07 jan 2022

Schouler a trouvé

belle visite de la ville de saites

06 jan 2022

havredina a trouvé

Parcours réalisé avec succès par les Master ITC du Havre ! Un grand merci pour la découverte de votre beau patrimoine à travers ce jeu !

06 jan 2022

AngelTheoLea a trouvé

Très jolie ville. Cachette sympa 😁🤫

06 jan 2022

Karl 17 a trouvé

top

05 jan 2022

cristof04 a trouvé

très jolie en fin de journée

05 jan 2022

stacy04 a trouvé

très beau

05 jan 2022

agnes76 a trouvé

joli parcours

05 jan 2022

cristof04 n'a pas trouvé

jolie parcours