Qu'est-ce que tu nous chantes là ?

Zouch' - Sylviculture

Ville
Brigueil-le-Chantre
A faire en
Quête
mondesz
Difficulté
Terrain
Durée
2h-3h
Kilométrage
5.50km
Brigueil-le-Chantre
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Qu'est-ce que tu nous chantes là ?" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Prévoyez de bonnes chaussures (des bottes en cas de pluie) et de quoi vous hydrater.

Il était une fois, à une époque pas si lointaine, un prêtre qui aimait plus que tout chanter. Sa voix était si envoûtante, que ses compagnons de la collégiale Saint-Pierre du Dorat, au nord du Limousin, le nommèrent « chantre ». Autrement dit, le maître du chœur des religieux !

Sacré brin de voix ! Au petit matin, les pics verts l’accompagnaient à la flûte à bec… La bécasse donnait le rythme aux maracas. Quant au rossignol, il piaillait au son du xylophone !

Un jour, les z’oiseaux l’avertirent d’un grand danger : en cette année 1567, les troupes protestantes se dirigeaient droit vers l’église pour la piller. Ni une, ni deux, le chantre amasse au plus vite les trésors de sa collégiale et part les cacher dans la forêt…

« Houx » ça ?

Ici ! A Brigueil ! Le chantre du Dorat y nommait le curé et percevait une partie des revenus de la paroisse. Depuis, son nom est resté accolé à celui de la commune.

Garez-vous sur la place de l’église au N 46°23.597' / E 001°05.264'.

Point de départ : l’église Saint-Hilaire (N46° 23.602' / E001° 05.274')

Contrairement aux inventions de Zellé, vous pouvez me croire lorsque je vous dis que cette église date du 12ème siècle...

Notre moine musicien aurait pu y cacher le trésor de la collégiale du Dorat ?

Ça m’étonnerait. Lors des travaux de restauration de l’église, les z’artisans ont retrouvé des peintures murales datant du Moyen Age… mais aucune trace d’un quelconque trésor !

Parmi les personnages et animaux ci-dessous, lesquels sont sculptés sur les pierres du clocher-porche ? Trouvez l’intrus dans les propositions suivantes !

  1. Un homme portant une barbe
  2. Un cochon baissant les oreilles
  3. Un ange souriant, couronné d’une auréole
  4. Deux monstres ailés à queue de serpent

Relevez le numéro de l’intrus.


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Durant les travaux, le point de vue depuis l'esplanade derrière l'église est inaccessible. Descendez la rue des planches au N 46°23.609' / E 001°05.282' jusqu'à l'Asse.

Dirigez-vous vers le point de vue au N 46°23.615' / E 001°05.318'.

Situé dans un double méandre de l’Asse, sur un promontoire rocheux, Brigueil se trouve à la frontière du Poitou, du Limousin et du Berry. Une zone de carrefour, autrefois très convoitée…

Sur les bords de l’Asse (N46° 23.656' / E001° 05.340')

Placez-vous à l’abri de la circulation pour lire l’étape et répondre à l’énigme.

Trouver le trésor de Brigueil risque d’être plus difficile que prévu ! Je me demande si c’est aujourd’hui que nous deviendrons pleins aux z’as…

L’Asse ? Joli cours d’eau, pas vrai ? Il abrite un mammifère emblématique des milieux aquatiques : la loutre. Cette dernière y trouve de quoi se nourrir et des zones boisées pour s’abriter. Très discrète, les seules traces visibles de son passage sont ses « z’épreintes ». Autrement dit, ses z’excréments qui ont une forte odeur de poisson !

Quelle est la date inscrite sur la maison située au bord de l'Asse ? Additionnez les quatre chiffres qui la composent.


Notez ce nombre qui vaut B : B =_____
Indice
nombre pair

Tournez à droite sur le chemin après le pont qui enjambe l'Asse. Montez le chemin des écoliers au N 46°23.631' / E 001°05.398', en direction du village des Vaux.

Do… Ré… Si…

Zarthus ? Qu’est-ce que tu fabriques ?

Des instruments de musique ! C’était autrefois le jeu préféré des z’enfants, sur le chemin de l’école ! Avec les morceaux de bois et les feuilles récoltées dans la haie, ils fabriquaient des flûtes et des sifflets... mais aussi des bateaux pour faire des courses sur l’Asse !

Le village des Vaux (N46° 23.607' / E001° 05.476')

Le village des Vaux est composé de petites maisons d’ouvriers agricoles, qui travaillaient dans les fermes alentour. Nous y trouverons peut-être un indice sur le trésor que nous cherchons… Si le chantre l’avait glissé dans l’un de ces greniers, accessibles de l’extérieur par une lucarne ?

Impossible Zellé. Ces z’habitations datent de la fin du 18ème siècle et du 19ème siècle. A cette époque, le trésor était déjà perdu depuis longtemps…

Quel matériau recouvre les toits pentus des maisons du village des Vaux ?

  1. De l’ardoise
  2. Des tuiles plates
  3. Du chaume (paille de seigle)

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

PFUIT ! PFUIIIT !

Eh ben... J’espère que le chantre sifflait mieux que toi…

Le chantre du Dorat ? Les rouges-gorges me parlaient justement de lui ce matin ! Près d’ici, ils z’ont retrouvé un instrument de musique lui appartenant ! D’après eux, le prêtre-musicien aurait dispersé trois de ses z’instruments favoris dans la nature... Si quelqu’un parvenait à les réunir, il découvrirait l’emplacement d’un mystérieux trésor...

Prenez le chemin enherbé situé entre la grange et le n°41. Au N 46°23.592' / E 001°05.495', continuez votre descente vers l’Asse et son moulin. Tournez à droite sur le sentier. Au N 46°23.526' / E 001°05.459', longez la route sur la gauche.

La trogne (N46° 23.383' / E001° 05.404')

Là ! D’après les rouges-gorges, le premier instrument du chantre se trouve au pied de cette vieille trogne…

Un peu de respect pour ce chêne, Zarthus ! C’est vrai qu’il a une drôle de tête... comme tous les arbres « têtards ». Leur tronc est court, surmonté d’une couronne de branches. Elles étaient coupées régulièrement pour faire du bois de chauffage ou du fourrage pour les animaux.

Taillé ainsi, le bois vieillit plus vite ! Après chaque coupe, les cicatrices forment des petits bourrelets et retiennent l’eau. C’est un habitat idéal pour certains z’insectes...

Consultez le panneau d’informations à propos des trognes. Quel instrument de musique y est représenté ?

Relevez le chiffre qu’il comporte.


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____

Au N 46°23.277' / E 001°05.346', tournez à droite et profitez de la vue sur le bourg de Brigueil-le-Chantre. Suivez le chemin jusqu’à l’étape suivante.

La haie (N46° 23.307' / E001° 05.093')

« Haie » ! Pas si vite ! J’ai l’impression que ce poirier sauvage essaie de nous dire quelque chose… Ça va, vieille branche ?

Quelque chose semble se cacher par ici… Ça n’a rien d’étonnant, car la haie est un refuge très z’apprécié pour les petits z’animaux ! Elle servait aussi de clôture naturelle pour le bétail et forme ce paysage de bocage caractéristique de la région.

Autrefois, les z’Hommes utilisaient les z’arbustes qui la composent. Les ronces étaient tressées pour faire des paniers, les baies transformées en confitures ou en eau-de-vie… Mais c’est le « fusain d’Europe » qui nous z’intéresse aujourd’hui.

C’est cet arbuste aux petites fleurs vert-jaune, devant le poirier ! On le surnomme aussi « bonnet d’évêque », en raison de la forme de ses fruits qui rappelle le chapeau de ces religieux... Le chantre y a dissimulé son deuxième instrument fétiche !

Sur le panneau d’informations concernant le poirier, retrouvez l’instrument de musique du chantre ! S’agit-il :

  • D’un luth = 5
  • D’une guitare électrique = 15
  • D’un violon = 25

Relevez le numéro associé à la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____

Continuez sur le sentier.

Propriété privée. Merci de respecter les lieux et de passer calmement.

Prenez le sentier sur la droite, au N 46°23.395' / E 001°04.929'.

Qui s’y frotte, s’y pique… (N46° 23.449' / E001° 05.031')

Déjà deux instruments sur trois ! Après ça, Zabeth ne pourra plus dire que je raconte n’importe quoi… Et si le troisième était caché là ?! Aïe !

Ces deux végétaux ont développé des feuilles piquantes pour se protéger des prédateurs… et peut-être aussi des Poï’z trop curieux ! Hihi.

Plus le bois prend son temps pour pousser, plus il sera dur. Or, le houx, comme le fragon, ont la particularité de grandir très lentement. C’est pourquoi on utilise le bois du houx pour faire des manches d’outils très résistants par exemple...

Observez le houx et le fragon qui bordent le chemin… On nomme le second « faux houx » en raison de leur ressemblance... Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

  1. Feuilles : découpées et épineuses pour le houx / aplaties et munies d’un seul piquant pour le fragon
  2. Hauteur : 30-45cm pour le houx / 1m50 pour le fragon
  3. Couleur : vert foncé pour le houx / jaune clair pour le fragon

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____

Au bout du sentier N 46°23.548' / E 001°05.087', soyez attentifs à la circulation en longeant la route. Prenez le chemin au N 46°23.579' / E 001°05.115', juste avant le pont sur l’Asse.

Les fougères (N46° 23.622' / E001° 05.080')

Voilà une plante qui nous z’aidera sûrement à trouver le troisième instrument du chantre ! D’après les croyances populaires, la fougère apporte chance et bonne fortune.

Ce qui est sûr, c’est que pour se reproduire, la fougère ne produit pas de fleurs, ni de graines… mais des spores ! Cette poudre brune s’observe sous les feuilles à l’automne.

Lorsqu’elle se développe, la fougère déroule ses feuilles… Quel nom leur donne-t-on ? Déchiffrez la charade ci-dessous pour le deviner !

 

Mon premier désigne les dents du loup, souvent acérées...
Mon deuxième est le son que fait la 19ème lettre de l’alphabet !
Qui suis-je ?

 

  • Crosse
  • Houppette
  • Tige

Combien de lettres y a-t-il dans la bonne réponse ?


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____

Au bout du sentier, tournez à droite vers le hameau du Puy Dupin, puis encore à droite au N 46°23.692' / E 001°04.952'. « Jamais deux sans trois » comme dit le dicton, au N 46°23.780' / E 001°04.937'.

Vue sur le bourg (N46° 23.811' / E001° 05.018')

Habitations à proximité ! Merci de respecter la tranquillité des riverains.

Tu es sûre que nous suivons la bonne direction, Zouch’ ? Nous sommes bien loin du bourg de Brigueil…

D’ici, la vue est imprenable sur l’église Saint-Hilaire ! Je suis un peu dure de la feuille, mais vous z’entendrez peut-être les cloches sonner sur votre passage…

Les sous-bois de Brigueil et ses z’innombrables cachettes étaient jadis le repaire des « faux-sauniers » ! Ces contrebandiers risquaient gros pour faire passer du sel du Poitou au Berry, où l’impôt était bien moins cher. Leur connaissance de la forêt nous z’aurait certainement aidé à trouver le trésor du chantre.

Au N 46°23.904' / E 001°05.167', continuez tout droit.

Le lierre (N46° 23.974' / E001° 05.228')

Pffuit ! Pffuit !

Oh non, le voilà qui recommence avec son sifflet…

Une feuille de lierre enroulée sur elle-même fait un excellent son, lorsqu’on sait s’en servir… Cette plante grimpante s’agrippe aux troncs pour atteindre la lumière. Contrairement à une croyance bien ancrée, il n’étouffe pas l’arbre mais s’en sert comme support !

Il est très z’apprécié des grives musiciennes, ces petits oiseaux qui se nourrissent de ses fruits en hiver. Son feuillage persistant leur sert également de camouflage pour protéger leurs nids contre les prédateurs.

Les grives musiciennes ?! Mais bien sûr !

Sur le panneau d’informations concernant le lierre, retrouvez l’instrument de musique du chantre. S’agit-il :

  • D’un instrument à vent = D x 2
  • D’un instrument à cordes = A - 2
  • D’un instrument à percussion = G / 2

Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____
Indice
Pour répondre à cette énigme, faites le calcul indiqué après la bonne réponse. Par exemple, « F / 4 » = votre réponse à l’énigme F divisée par 4.

Le ruisseau des Rondières (N46° 24.081' / E001° 05.334')

Youpi ! Nous z’avons trouvé les trois z’instruments du chantre… Peut-être que si je souffle très fort dans celui-ci, l’emplacement du trésor se livrera à nous ? Trois ! Quatre ! PFUIIIT !

Arrête, Zellé ! Tes canards s’entendent à l’autre bout du ruisseau ! Même le castor est à deux doigts d’installer son terrier-hutte ailleurs !

Que peut-on observer au fond du lit du ruisseau des Rondières ?

  1. Du sable
  2. De l’argile
  3. Du calcaire

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut I : I =_____

Au N 46°23.976' / E 001°05.379', continuez de longer l’Asse en suivant le chemin de gauche.

L’arbre pleureur (N46° 23.911' / E001° 05.279')

Ecoutez ? On dirait que les z’oiseaux essayent encore de nous dire quelque chose…

Tu perds les « pétales », Zarthus... C’est simplement le vent qui souffle dans les feuilles !

La grive musicienne vient de me donner la solution ! En associant les trois z’instruments fétiches du chantre, nous trouverons l’arbre creux dans lequel il a caché le trésor ! C’est le moment de faire travailler votre mémoire, les z’amis...

Au pied de quel arbre le chantre a-t-il dissimulé son trésor ? Pour le savoir, trouvez la bonne combinaison d’instruments…

  • Tambour / Luth / Flûte = un chêne
  • Trompette / Xylophone / Violon = un pommier
  • Guitare / Clochette / Triangle = un châtaignier

Quel fruit donne l’arbre associé à la bonne réponse ? Combien de lettres composent son nom ?


Notez ce chiffre qui vaut J : J =_____

Traversez la passerelle avec prudence et sans courir.

La cache !

Incroyable ! C’est bien cet arbre ! Prêts à découvrir le trésor du chantre ??

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

« Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider ! »


Coordonnées de la cache : N46° 2(A).(H)(C+E)(D+J)' / E001° 05.(B+G+2)(F-I)'
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Pour retournez au parking, montez le sentier. Traversez avec prudence au N 46°23.774' / E 001°05.243', puis prenez la direction du bourg au N 46°23.761' / E 001°05.268'. Continuez tout droit jusqu’à la place de l’église.

Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Office de Tourisme de Sud Vienne Poitou - Bureau de Montmorillon
2 place du Maréchal Leclerc
86500 Montmorillon
Tél
05 49 91 11 96
Email
accueil@sudviennepoitou.com

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

18 jan 2022

Prairie32 a trouvé

Belle balade

16 jan 2022

Makajo a trouvé

très jolie promenade par -2° 🥶🥶 mais les paysages givrés étaient magnifiques

16 jan 2022

Diidine a trouvé

très joli balade fraîche.

16 jan 2022

olioli a trouvé

mplc

15 jan 2022

Vi-Co a trouvé

balade sympa à partie du point 8

15 jan 2022

SebM86 a trouvé

mplc, parcours bien agréable sur des chemins bien dégagés, un montée bien rude en chemin !

15 jan 2022

MellonCollie13 a trouvé

joli parcours avec quelques belles montées, MPLC

14 jan 2022

Lourdingues a trouvé

jolie balade et jolie pont.
les lourdingues 😉