À pas de géants...

Zektonic - Géologie

Ville
Les Pierres Jaumâtres (Toulx-Sainte-Croix)
A faire en
Quête
espacegame
Difficulté
Terrain
Durée
-1h
Kilométrage
1.50km
À pas de géants_Toulx-Sainte-Croix
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "À pas de géants..." à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Tèrra Aventura déconseille ce parcours aux poussettes.

Pour la vingt-troisième fois, Zektonic… C’est la vérité ! Mais puisque tu refuses de me croire, je vais demander à ces petits z’elfes de m’accompagner. Eux au moins, ils ne manquent pas de courage !

Chers z’aventuriers, bonne chance si vous suivez Zellé dans ses fariboles… D’après ses dires, des déesses mal intentionnées essayent de réveiller les géants qui sommeillent sur le mont Barlot... Ha ! La bonne blague !

Parking du site des Pierres Jaumâtres N 46°18.649' / E 002°13.875'.

Point de départ : le sentier des Pierres Jaumâtres (N46° 18.603' / E002° 13.853’)

Tout comme moi, ces jeunes ont la tête sur les z’épaules ! Ils savent qu’au sommet du mont Barlot, à 591 mètres d’altitude, d’énormes blocs de granite se sont formés dans les z’entrailles de la Terre et ont émergé après un long processus d’érosion… Ce qui leur vaut d’être classés et protégés depuis 1927.

Ne t’es-tu donc jamais demandé pourquoi les z’Anciens les nomment « Pierres Jaumâtres » ? Depuis des siècles, il se murmure que les « mâtres », ces déesses-mères celtes, y ont élu domicile... Certaines d’entre elles sont vilaines comme tout ! Elles veulent réveiller les géants qui furent jadis changés en pierre...

Nom d’une jacinthe des bois, ce serait une catastrophe ! Les géants sont d’odieux personnages, qui dévastent tout sur leur passage !

Hormis les mâtres et les géants, qui empruntait autrefois ce « chemin sans âge, bordé de murets moussus » ? Comptez le nombre de lettres dans le nom de ce métier.


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Dans le premier virage, prenez garde à « La Sentinelle »... C’est le géant qui surveille l’entrée du sentier ! A ses z’heures perdues – qu’il avait nombreuses – il patrouillait à la recherche des randonneurs z’égarés... Heureusement, depuis qu’il a été changé en gros caillou, il ne dévore plus personne !

Au N 46°18.686' / E 002°13.785', continuez tout droit à la fourche.

Les géants de pierre (N46° 18.692’ / E002° 13.697’)

Il y a fort longtemps, bien avant que les Celtes ne bâtissent la cité de Tullum, aujourd’hui connue sous le nom de « Toulx-Sainte-Croix », une tribu de géants vint s’installer sur le mont Barlot... En ces temps reculés, la colline était couverte de grands chênes et de vénérables châtaigniers ! L’eau des ruisseaux était si claire qu’on pouvait compter les poissons et les voir faire la course !

C’était sans compter sur les géants : ces gros balourds, sans la moindre éducation ! Ils piétinaient la forêt, faisaient leur lit dans celui des rivières et mangeaient les pauvres petits z’animaux… Un jour, pendant le repas, Yéous défia le chef de la tribu : « Tolbar ! Si t’es si malin... Dis-moi, comment font les nuages pour voler ? ». Mais ce dernier fut bien incapable de répondre…

Touché dans son orgueil, Tolbar eut une idée. « Et si je construisais une échelle, se dit le géant... Si haute, que je pourrais toucher les nuages et voir comment ils font ! ».

Combien de gros rochers allongés, semblables à des géants endormis, comptez-vous à gauche du sentier ?


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____
Indice
ne comptez que les gros blocs de forme allongée. C’est un chiffre pair !

Au N 46°18.731' / E 002°13.677', suivez le chemin de gauche.

Le siège (N46° 18.776' / E002° 13.624')

Où en étais-je déjà ? Ah oui. L’échelle... Pour en construire une aussi grande, Tolbar arracha les chênes. Mais l’échelle était trop courte... Alors, il déracina les châtaigniers, mais ce n’était toujours pas assez ! Enfin, il prit les peupliers, les pins et les pommiers sauvages... Si bien qu’il ne resta plus un arbre sur le mont Barlot !

Lorsque Tolbar atteignit les nuages, la voix de Tarann, dieu du ciel et des z’orages, s’éleva et lui dit : « Tolbar ! Les géants et toi avaient dépassé les bornes ! Vous méritez d’être punis pour avoir détruit la nature... »

En un éclair, Tarann transforma Tolbar en pierre qui dégringola, débaroula à toute vitesse en direction du Mont Barlot ! « Eh, les gars ! C’est quoi ce gros moineau qui fonce sur nous ? », se demandaient les géants...

Mais à peine eurent-ils le temps de dire « patatras », que Tolbar s’était écrasé, métamorphosant l’ensemble de la tribu en une multitude de blocs de granite ! Depuis lors, la nature a repris ses droits, et pour le plus grand bonheur des promeneurs, elle s’épanouit à nouveau sur le mont Barlot.

Observez la pierre creusée surnommée « le siège ». Elle se trouve juste à gauche du chemin. Parmi les affirmations suivantes, combien sont vraies à son sujet ?

  • Le siège possède deux accoudoirs
  • Il est beaucoup trop petit pour qu’un géant puisse s’y asseoir
  • Il n’a pas de dossier

Comptez le nombre de bonnes réponses.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

La boule de beurre (N46° 18.764' / E002° 13.614')

C’est ainsi que Tarann, pour dissuader quiconque de malmener la nature, a gravé cette légende dans le marbre…

Ah non ! Non, non et non ! Ce n’est pas du marbre mais du granite ! Tu racontes vraiment n’importe quoi.

Dis donc, Zektonic... On ne t’a pas appris les bonnes manières à l’école du « Quaternaire » ?

Hum. Le granite s’est formé il y a 320 millions d’années, dans la croûte terrestre. Ces chaos rocheux, appelés « tors », sont le résultat de l’altération de la roche par l’action de l’eau et du gel.

L’ensemble de blocs rocheux est surnommé « la boule de beurre », en référence à une pierre arrondie avec une face plate. Près de vous, repérez dans cet amas les trois coups de griffes. Quel chiffre semble gravé en-dessous ?


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____
Indice
vous avez du mal à le trouver ? D = Cx2.

Les pains de sucre (N46° 18.760' / E002° 13.583')

Regardez ! Même la nourriture des géants a été transformée en pierre ! Ce jour-là, il y avait des pains de sucre au dessert... On dirait qu’ils z’ont commencé à fondre !

Mais bien sûr… Et quand on lèche ce caillou, il a un goût de myrtille ?! Ha, foutaises... Les sillons que tu vois sont le résultat des z’eaux de pluie, qui ont entaillé la roche ! Voilà tout !

Combien de « pains de sucre », creusés de sillons verticaux, y a-t-il face à vous ?


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____
Indice
chiffre impair !

Face au berceau du diable (N46° 18.772' / E002° 13.573')

Comment ? Vous z’avez dit quelque chose les tèrr’aventuriers ? Ah bon... J’avais cru vous z’entendre parler...

Ce sont les mâtres ! Vite, derrière ce rocher ! Il est assez large pour tous nous cacher !

Mesurez cet imposant rocher en faisant des pas d’un mètre. Quelle est sa longueur ?

  1. Entre 2 et 3 mètres
  2. Entre 4 et 5 mètres
  3. Entre 6 et 7 mètres

Notez ce chiffre qui vaut F : F =_____

« Puisque je te dis que c’est ici, sous le berceau du diable ! », dit la mâtre à sa voisine... « Ne dis pas de sottises, répond la seconde. C’est sous le rocher de Teutatès que se trouve le trésor ! ».

[à vous, en chuchotant] Nom d’une roche en fusion... Alors, c’était vrai ?

[toujours à voix basse] Ah... Enfin, tu me crois maintenant ! Les mâtres semblent vouloir réveiller les géants pour accéder à un trésor, caché sous les rochers...

[ennuyé, mais discret] Il n’y a pas d’or sous le granite, ni à l’intérieur d’ailleurs... Cette roche se compose de trois minéraux principaux : le « quartz » translucide et grisâtre, le « feldspath » opaque et blanc, et le « mica » qui forme des paillettes brillantes, noires ou argentées.

Teutatès (N46° 18.767' / E002° 13.556')

Suivons les mâtres, sans nous faire repérer... On dirait qu’elles s’arrêtent devant le rocher de Teutatès, dieu protecteur des tribus et juge des z’âmes ! Mais ? C’est Zétoulu qui s’avance ?!

Bien le bonjour, mesdames ! Agréable journée pour une balade, n’est-il pas ? L’écrivaine George Sand aimait beaucoup cet endroit... Elle a même écrit dans son roman Jeanne : « ces blocs posés comme les champignons gigantesques sur leur étroite base, ce sont les menhirs, les dolmens, les cromlechs des z’anciens Gaulois… »

[faisant de grands signes] Zétoulu ! Fiche le camp, par Teutatès !

Si je connais un trésor ? Bien sûr... Il est juste-là, sous ce rocher. Mais vous z’êtes trop frêles pour le soulever ! On dit que c’est Teutatès lui-même qui l’a posé ici, afin d’ensevelir à jamais la cité de Tullum.

Quel est l’autre nom du rocher de Teutatès ?

  1. « Le Roi Arthur », car une épée y est plantée
  2. « La Grenouille », car il est recouvert de mousse
  3. « La Bascule », car il tient en équilibre

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____

Peut-être vous demandez-vous ce qui déclencha la colère du dieu ? C’est le courroux des z’hommes. Ici même, ils combattaient sans relâche pour décrocher le cœur de la belle Tulla, promise « au plus vaillant de ces guerriers »... Pour ne plus z’assister à ces vaines querelles, Teutatès déclencha un tremblement de terre qui engloutit Tulla, sa cité et son trésor.

[murmurant] Ça alors... Y’en a du monde, là-dessous...

Rejoignez la Boussaquine en passant par le « simulacre de la divinité » N 46°18.795' / E 002°13.539' ou en allant au plus court.

La Boussaquine (N46° 18.830' / E002° 13.587')

Je n’en crois pas mes z’yeux ! Les mâtres sont en train de préparer une potion de réveil dans ces marmites... Maintenant qu’elles savent où se trouve le trésor, les voilà décidées à réveiller les géants, pour qu’ils déplacent le rocher de Teutatès et qu’elles puissent s’en emparer !

Combien de « marmites de géant », ces cuvettes creusées dans la roche, comptez-vous dans la pierre située à droite de la Boussaquine ?


Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____

Pour ceux qui ont des préoccupations plus « terre à terre », apprenez que la Boussaquine est le nom de cet immense rocher qui semble prêt à dévaler le mont Barlot… Du haut de son promontoire, elle observe le village de Boussac. Ne manquez pas d’y faire un saut, pour admirer son joli château !

L’enceinte de la déesse-mère (N46° 18.816' / E002° 13.599')

Je ne vois qu’un moyen pour empêcher les mâtres d’arriver à leurs fins : les changer moi-même en pierre ! J’ai appris ça à l’école. Franchement, ce n’est pas sorcier...

D’accord mais... Tu crois qu’elles vont te laisser approcher si facilement ?

Tu me connais, Zektonic ! J’ai un plan ! Avec ta lampe frontale, tu vas les z’éblouir pendant que j’approcherai discrètement... Cette diversion me permettra de faire irruption dans l’arène ! Ou dans « l’enceinte de la déesse-mère », comme on dit ici... Tu es prêt ?

Est-ce qu’un géologue est prêt à découvrir un gisement d’uranium ?!

Hein ?

Laisse tomber... Oui, je suis prêt.

Au centre de « l’enceinte de la déesse mère », Zellé vient de lancer son maléfice ! Les deux mâtres sont illico changées en pierre, et le resteront pour l’éternité... A quoi ressemble ces blocs, posés l’un sur l’autre ?

  1. A un champignon
  2. A une tortue
  3. A une sorcière, portant un chapeau pointu

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut I : I =_____

Pour rejoindre la cache, empruntez le sentier au N 46°18.813' / E 002°13.621' et reprenez le chemin de l’aller. Vous pouvez également emprunter la grande boucle de retour au N 46°18.792' / E 002°13.499' et suivre le balisage « Boucle de retour » (comptez 630 mètres).

La cache !

Voilà des bizarreries que le plus rationnel des discours ne peut expliquer ! Attendez. Je viens vraiment de dire ça ?! Pfiou... Il est temps de retourner dans ma cache...

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

« Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider ! »


Coordonnées de la cache : N46° 1(A+B).(CxE)(F+I)(ExG)' / E002° 1(H+I).(A+C)(F)(D)'
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Creuse Confluence tourisme (Boussac)
Place de L Hôtel de ville
23600 BOUSSAC
Tél
05 55 65 05 95
Email
information@creuseconfluencetourisme.com

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

18 jan 2022

Utopist87 a trouvé

un superbe site qui vaut le détour !

16 jan 2022

Codjo 03 a trouvé

une bonne promenade. super sympa on était juste garé à 40 mètres

16 jan 2022

cloclo 87300 a trouvé

Trop cool super vue et super gros rocher. 😃😃😃

16 jan 2022

Cenv87 a trouvé

Mplc

16 jan 2022

Vince P a trouvé

très joli paysage

16 jan 2022

Tortuwolf a trouvé

super génial merci beaucoup

16 jan 2022

Revetoile a trouvé

très beau cité