Nom de code : Bayeux

Zonelib - Résistance

Ville
Les Taffres / Châteauponsac
A faire en
Quête
cledessages
Difficulté
Terrain
Durée
-1h
Kilométrage
3km
Nom de code : Bayeux
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Nom de code : Bayeux" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Respectez les lieux et les habitants. Garez-vous à l'écart des habitations, à l'une des entrées du village.

Compatriotes géocacheurs, bonjour ! 
Pour débuter votre mission, rendez-vous sur l’esplanade de la Résistance. Là, attendez mes instructions... Vous devrez ensuite emprunter votre voiture, pour plus de discrétion. Retrouvez mes indicateurs dans le bourg du village où l’on vous donnera de précieuses informations. Ne parlez qu’aux personnes de confiance qui se présentent à vous par la phrase : " les carottes ne sont pas cuites ".
Reçu ? Terminé. 

Point de départ : Rendez-vous au village (N 46° 05,259’ / E 001° 17,197’)

Ah, vous voilà. Vous êtes à cheval sur l’horaire, ça m’plait. Nous nous trouvons actuellement au cœur du village des Taffres, qui fut le poste de commandement du maquis A.S Bayeux-Lacoste. Les habitants ont ici fait preuve d’une formidable solidarité, en offrant aux maquisards la possibilité de manger et de se reposer durant plusieurs jours. Ils ont également mis à leur disposition bon nombre de maisons inhabitées ou de granges, dans lesquelles étaient établis le poste de commandement, le réfectoire ainsi qu’un stock d’armes parachutées par les Alliés …

Un parachutage qui d’ailleurs n’a pas eu lieu au bon endroit le 25 juillet, et n’était nullement destiné au maquis Bayeux !

Quoi qu’il en soit, on raconte aussi que le lieutenant Lacoste venait ici deux fois par jour chez l’habitant, pour écouter Afin d’en savoir plus, retrouvez Zabeth devant la stèle des Taffres pour un petit point historique !

En mémoire de ces hommes… (N 46° 05,258’ / E 001° 17,240’)

A.S. signifie Armée Secrète ; c’était un mouvement de maquisards gaulliste fondé en 1942. Ce maquis a été créé par l’AS de Bellac en mai 1944, il était alors basé au lieu-dit Le Mas Jude, non loin de là. Le 8 juillet, suite à un évènement malheureux blessant mortellement l’un d’entre eux, les maquisards se scindent en deux groupes, dont l’un se rendra au village des Taffres, avant d’établir son camp au sommet du Puy de Masser…

A ce groupe de maquisards, il fallait un chef, et pas n’importe lequel ! Jean Sénamaud, fondateur de l’AS de Bellac et plus connu sous le nom de Commandant Dumas, désigne alors Edmond Meslet alias le Lieutenant Lacoste pour remplir cette noble tâche. Cette stèle lui est dédiée.

Ce maquis prend rapidement le nom de Bayeux en l’honneur de la première ville de France libérée par les Alliés, le 7 juin 1944. Au fil du temps, de nombreux jeunes rejoindront le maquis des Taffres, qui comptera plus de 100 hommes au moment de la libération de Châteauponsac …

Le lieutenant Lacoste, figure locale de la résistance, a donné sa vie pour la France en Aout 1944. Mais quel jour exactement ?


Notez ce nombre qui vaut A : A =_____

Demi-tour, droite ! Direction le prochain point et attendez les ordres...

Fidèles au poste (N 46° 05,280’ / E 001° 17,226’)

Cette maison, aujourd’hui résidence secondaire, a fait office de poste de commandement pour l’Armée Secrète. C’est ici que le lieutenant venait examiner les cartes et planifier les prochaines actions du maquis. Celles-ci consistaient le plus souvent en la destruction de ponts et le maquillage de panneaux de signalisation routière, afin de freiner la progression des troupes allemandes.

Des braves …

Des héros !

Quittez le village afin d’entreprendre l’ascension du Puy de Masser. Prochaine étape, le poste de guet.

« Un lapin chef ! » (N 46° 05,058’ / E 001° 17,520’)

Ce mur en pierres relativement bas était destiné à abriter deux maquisards, postés ici jour et nuit pour monter la garde. Il faut savoir que ce chemin était le seul accès carrossable jusqu'au camp par contre les maquisards pouvaient s'enfuir à pieds de tous les côtés.

On raconte qu’un jour, l’un d’entre eux ayant aperçu un lapin dans le pré d’en face tira un coup de feu en direction de l’animal …

Fichtre ! Il l’a raté j’espère ?

L’histoire ne dit pas si le lapin a fini en terrine... En tous cas, le coup de feux a provoqué la surprise et l’interrogation générale dans le camp et au village des Taffres. Une belle frayeur pour pas grand-chose !

Ce muret est un témoignage de notre passé. Vous êtes donc priés de ne pas malmener ce vieux monsieur ! Pour répondre à l’énigme, pas besoin de toucher aux pierres. Faites simplement le tour …

Le poste de guet a été restauré quasiment à l’identique. Il compte cependant une meurtrière de moins qu’à l’origine. Comptez combien d’ouvertures sont présentes dans le mur.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Poursuivez votre montée, jusqu’au site des cuisines et son « hêtre » …

Oserez-vous quitter les sentiers battus pour vous engager dans la forêt ? Moi, j’y vais !

Il faut dire que le paysage à bien changé. En 1940, à la place de cette épaisse forêt se trouvait une immense lande et quelques taillis de châtaigniers…

Les maquisards disposaient ainsi d’un point de vue idéal et dégagé sur Châteauponsac, Saint-Pardoux ou Bessines, jusqu’à la National 20 ! Une vision à 360° qui leur permettait d’appréhender facilement la venue des troupes ennemies. Ils bénéficiaient également de l’aide précieuse des habitants des environs. L’un d’entre eux apposait un ou plusieurs draps sur son fil à linge afin de signaler aux maquisards postés au sommet du Puy, les mouvements des allemands. 1 draps = montée, 2 draps = descente !

A l’ombre d’un hêtre remarquable (N 46° 04,879’ / E 001° 17,812’)

Waouh, quel arbre magnifique ! Avez-vous remarqué les inscriptions qui ont été gravées sur son tronc ?

Elles ont été inscrites pas les maquisards eux-mêmes, il y a plus de 70 ans ! Parmi elles, figurent d’ailleurs plusieurs Croix de Lorraine. C’est un témoignage très précieux.

Les murets en pierres disposés tout autour de ce hêtre, délimitaient l’espace des cuisines. A l’aide d’une mule, les membres du maquis s’approvisionnaient en eau, dans une source près d’ici. Ils allaient également acheter des veaux à un paysan, qu’ils préparaient ensuite sous cet arbre.

Cet arbre est un vénérable témoin de l'action de ces hommes, merci de ne pas le dégrader de même que l'environnement qui l'entoure ! Info : il est strictement interdit de fumer ou d'allumer un feu dans les bois.

Parmi les inscriptions qui figurent sur le tronc du hêtre, retrouvez une date dont les chiffres sont encore visibles. Cette date correspond à la libération de Châteauponsac, au mois d’août ! _3. 8. 4_ Retrouvez les chiffres manquants afin d’obtenir la date complète. Additionner la totalité des chiffres pour n’obtenir qu’un nombre.


Notez ce nombre qui vaut C : C =_____

La cache !

Amis Terr'aventuriers, il est interdit de monter sur le poste de guet, afin de préserver ce vestige de l'Histoire !

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile.
Cliquez sur "localiser la cache" et laissez-vous guider.


Coordonnées de la cache : N 46°0(A/2),05(Bx3)’ / E 001°(C-4),540’
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Haut-Limousin (Châteauponsac)
Place Xavier Mazurier
87290 CHATEAUPONSAC
Tél
05 55 68 12 79
Email
info@tourisme-hautlimousin.com

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

16 jan 2022

Jeapie87 a trouvé

point de vue en forêt super sous l'œil des maquisards

16 jan 2022

duclos a trouvé

très beau parcours, à faire en famille.

16 jan 2022

LB65 a trouvé

Belle balade sous le soleil hivernal

16 jan 2022

Aty87240 a trouvé

sympa, très beau hêtre centenaire.

15 jan 2022

Lodela 87 a trouvé

Cours, ludique et des paysages superbes