Les Sires de bonne Foy

Zéroïk - Médiéval

Ville
Sainte Foy la Grande
A faire en
Possible en
Quête
alienor
Difficulté
Terrain
Durée
1h-2h
Kilométrage
2km
Accès aux transports publics
A moins de 10 mn de la gare
Les Sires de bonne Foy_Sainte-Foy-la-Grande
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Les Sires de bonne Foy" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Holà, nobles chevaliers ! Accourrez découvrir la première bastide de Gironde ! Fondée en 1255 par Alphonse de Poitiers, frère du roi Louis IX, Sainte-Foy dite « La Grande » devient propriété des z’Anglais jusqu’au milieu du 15ème siècle…

Parking gratuit, le long de l’Allée Raymond-Guyon N 44°50.597' / E 000°13.252'.

Point de départ : vue sur la Dordogne (N44° 50.624’ / E000° 13.242’)

Au Moyen-Âge, la bastide s’élève sur la rive gauche de la Dordogne. Très vite, elle tire sa richesse de son port d’où s’élancent les gabares, ces barques à fond plat, chargées de tonneaux de vin en partance pour Libourne et Blaye. Ils sont ensuite expédiés sur des navires de haute-mer, à destination des z’îles britanniques.

Pour la dernière fois, Zéchopp. Inutile d’insister. Je n’embarquerais pas tes 400 tonneaux...

Eh bien, le marinier ? Qu’arrive-t-il ?

Ce bougre d’éperlan veut refourguer sa piquette à la cour ! Mais les rois d’Angleterre n’acceptent que les vins de qualité. Les marchands « officiels » disposent d’une autorisation délivrée par Aliénor d’Aquitaine, en personne.

Ces papiers sont en règle ! Sa majesté a oublié de signer, voilà tout…

Mais bien sûr. Et mon chalut, c’est du mulet ?!

Les halles (N44°50.548’ / E000°13.251’)

Mon bon Zéchopp. Je te crois lorsque tu affirmes avoir un vrai « laissez-passer ».

Ah bon ?! Enfin, je veux dire… Tu me connais. Je suis z’un honnête marchand.

Certes, et je te porterais assistance. Mais z’avant, parlons des halles ! A l’origine, comme le veut la tradition, des halles en bois se trouvaient au centre de la bastide. A partir du 18ème siècle, elles sont déplacées puis reconstruites en dehors des remparts.

Combien de colonnes en pierre soutiennent la charpente des halles ?


Notez ce nombre qui vaut A : A =_____
Indice
c’est également écrit sur le panneau.

Suivez la rue de la République (rue principale), jusqu’à la prochaine étape.

Maison à colombages, à gauche de l’Office de Tourisme (N44°50.522’ / E000°13.071’)

Mirez cette maison à colombages, ornée de sculptures sur ses poustres ! Elle nous z’apprend bien des choses sur la vie quotidienne au 15ème siècle... A l’époque, les z’habitants payaient des taxes en fonction de la surface occupée, au sol.

C’est pour cette raison que les maisons étaient construites en hauteur ! L’encorbellement, cette avancée à l’étage, permettait de gagner de l’espace sans z’empiéter sur la rue...

Observez le personnage sculpté entre les deux fenêtres à meneaux. Quelle est sa position ?

  1. Allongé, la tête en bas
  2. Accroupi, un doigt dans le nez
  3. Debout, les mains sur les hanches

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Place de la mairie (N44°50.500’ / E000°12.905’)

Comme toute bastide, celle de Sainte-Foy-la-Grande se caractérise par un plan « en damier » dont les rues se coupent à angles droits. Cette place, jadis entourée d’arcades, était quasi-centrale. Elle accueillait les fameuses halles en bois…

Preuve que le commerce était au cœur des préoccupations ! A propos, Zéroïk… Tu devais m’aider à convaincre Zisséo d’expédier mes barriques…

Mille-excuses, le camelot ! Je suis un peu rouillé… Chevauchons en direction des remparts, j’ai une idée.

Devant la mairie, trouvez les fontaines autrefois disposées autour de la place. Ces dernières comportent un toit orné du blason de Sainte-Foy-la-Grande. Combien y’en a-t-il ?


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Passez sous les arcades, à l’angle Nord-Ouest de la place. Suivez la rue Louis Pasteur puis tournez à gauche dans la rue Denfert Rochereau.

En souvenir du temple… (N44°50.548’ / E000°12.829’)

Morte-nouille ! Qu’est-ce donc toutes ces ruines ?!

De l’art, mon cher. Ces colonnes commémorent le tout premier temple protestant construit à Sainte-Foy-la Grande, en 1585.

Tu l’ignores encore, Zéroïk… Mais la terre natale du futur Henri IV est toute proche ! Au 16ème siècle, le Protestantisme s'implante alors dans cette bastide, qui devient l'une des places fortes de l'Agenais. Quelques z’années plus tard, le temple est détruit pendant les guerres de Religion.

Combien de colonnes (de 2,24 m selon le panneau) composent cette évocation de l’ancien temple protestant ?


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____
Indice
c’est un chiffre impair !

Moult mercis, Dame Zabeth. Tu es celle que j’espérais trouver... L’honnête Zéchopp ne peut expédier son vin en Angleterre, car l’autorisation dont il dispose n’est point en « bonne et due forme ».

Fais-voir ? Hum. En effet... Navrée, mais je ne peux rien faire. Ce papier ne sera valide que s’il porte le sceau de sa majesté, Aliénor d’Aquitaine. Il représente une tête de lion…

Continuez sur la rue Denfert Rochereau puis dirigez-vous à gauche pour longer les remparts, derniers vestiges fortifiés de la bastide. Au N 44°50.508' / E 000°12.833' prenez l’étroite rue de la Vielle Tour. Enfin, suivez la rue des Remparts au N 44°50.474' / E 000°12.831'.

La maison Corriger (N44°50.453’ / E000°12.897’)

Pour te consoler Zéchopp, tu peux toujours admirer la maison Corriger… L’une des plus z’anciennes de Sainte-Foy-la-Grande, car elle date du 13ème siècle. Aujourd’hui, ne subsiste que le rez-de-chaussée, emplacement des commerces au Moyen-Âge.

Combien de larges baies ogivales, sièges de boutiques à l’époque médiévale, voyez-vous sur les façades de la maison Corriger ? Comptez celles qui bordent la rue Alsace-Lorraine et la rue Pasteur.


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____
Indice
impair. N’oubliez pas la porte d’entrée !

Poursuivez dans la rue Pasteur. A l’angle du temple protestant N 44°50.432' / E 000°12.907', tournez à gauche dans la rue Chanzy.

Après la destruction du premier temple, il faut attendre 1823 pour que les Protestants bénéficient d’un nouveau lieu de culte… Les garçons ? Ça ne vous z’intéresse pas ce que je raconte ?

Par mes moustaches… Zéroïk ! Tu vois ce que je vois ?!

Tournez de nouveau à gauche dans la rue des Frères Reclus.

Le lion (N44°50.471’ / E000°12.938’)

Trouvez la maison à tête de lion. Quel numéro porte-t-elle ?


Notez ce nombre qui vaut F : F =_____

Toujours un plaisir de faire affaire avec vous ! A présent que mes papiers comportent le sceau d’Aliénor d’Aquitaine, courrons z’au port... En espérant que Zisséo n’ait pas déjà mis les voiles.

Hum. Pardonnez-moi, mais il y en a qui souhaitent s’instruire ici ! Du fait de sa situation géographique, entre Agenais et Périgord, Sainte-Foy-la-Grande est l’une des seules bastides à la fois catholique et protestante. L’église, en partie détruite en 1561, est rebâtie sous Louis XIII. Son clocher est surélevé, afin d’assoir la domination catholique.

Prenez le ruet Notre-Dame, à droite de l’église. Arrivés sur la rue Victor Hugo, tournez à gauche.

La tour d’ennoblissement (N44°50.514’ / E000°13.000’)

Traversez prudemment la rue de la République pour vous positionner à côté de la banque. Retournez-vous pour contempler la tour d’ennoblissement, accolée à la maison.

Ha. Ce donjon est bien freluquet. Où sont les meurtrières, les créneaux et les hourds ?

Il n’y a rien de tout ça, mon Zéro’ ! Construite au 16ème siècle, cette tour devait « ennoblir » la demeure d’un consul. Ce dernier, chargé d’administrer la bastide, avait obtenu ce privilège en reconnaissance de services rendus à son roi.

Lorsque les monarques d’Angleterre auront goûté à mon « Château Lafuite », j’en ferai ajouter une sur ma boutique !

Combien de fenêtres y-a-t-il dans la tour d’ennoblissement ?


Notez ce chiffre qui vaut G : G =_____

Continuez dans la rue Victor Hugo, en direction des quais.

Les quais de Dordogne (N44°50.591' / E000° 12.974')

Encore toi, matelot ?! Tu as les z’écoutilles bouchées, ma parole ! Je t’ai dit que je n’expédiais que les marchandises accréditées par sa majesté...

Alors tu peux lever l’ancre, Capitaine ! Regarde. J’ai une autorisation frappée de la tête de lion, symbole d’Aliénor d’Aquitaine.

Par mon tricorne, c’est vrai… Eh bien, qu’est-ce que vous regardez ? Souquez, tas de mollusques ! Embarquez-moi ces tonneaux, et plus vite que ça !

Du temps où le commerce du vin assurait la prospérité de Sainte-Foy-la-Grande, les marchands centralisaient la production locale et jouaient un rôle intermédiaire pour celle de Bergerac. Le trafic de bateaux était alors incessant sur la Dordogne ! Les gabariers descendaient son cours, chargés de bois et de vin. Puis le remontaient, avec du sel venu de l’Atlantique…

Attention aux plus petits sur les abords du quai.

Sur le quai, trouvez la plaque évoquant une source où se réunissaient autrefois les lavandières. Quel prénom porte-t-elle ? Combien de lettres le composent ?


Notez ce chiffre qui vaut H : H =_____

Au N 44°50.601' / E 000°13.056' prenez l’escalier pour rejoindre l’étape suivante.

Le couvent des Filles de la Foi (N44°50.579’ / E000°13.064’)

On dirait que le vin de Zéchopp a finalement pu gagner l’Angleterre ? Comme quoi… Il ne faut jamais perdre la « Foy » ! A ce sujet, je vous présente ce magnifique couvent du 17ème siècle. A l’époque, il est créé à la demande de Louis XIV pour éduquer les jeunes filles protestantes à la religion catholique.

Observez les détails sculptés au-dessus de la porte. Quel objet, symbolisant l’éducation, tient la mère supérieure dans sa main ?

  1. Un stylo-plume
  2. Un livre
  3. Un compas

Relevez le numéro de la bonne réponse.


Notez ce chiffre qui vaut I : I =_____

Ce couvent fut ensuite une caserne puis un collège, dont les bancs ont accueilli les plus z’illustres foyens. Parmi eux, Elisé et Onésime Reclus, deux célèbres géographes. En parlant d’illustre... Où est passé notre preux chevalier ?!

La cache !

Au secours ! A moi ! Les soldats de sa majesté m’ont enfermé dans cette geôle !

C’est épouvantable ! Qu’as-tu fait de mal, Zéroïk ?

M’associer à ce voleur, cet escroc de Zéchopp… Voilà mon seul crime ! Son vin imbuvable a rendu malade toute la cour d’Angleterre ! Par sa faute, le roi aurait été immobilisé plusieurs jours… « Sur le trône. »

Pour accéder à la cache, il faut déverrouiller le cadenas ! Son code à 4 chiffres correspond aux réponses des énigmes : I ; E ; D ; I 

Soyez discrets, le lieu de la cache est fréquenté.

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider !


Coordonnées de la cache : N44°50.5((A+B)/E)(GxD)’ / E000°13.(I-2)(H)((F/C)-1)’
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Office de Tourisme du Pays Foyen
102 Rue de la République
33220 Sainte-Foy-la-Grande
Tél
05 57 46 03 00
Email
tourisme@paysfoyen.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

16 jan 2022

teamkoziol a trouvé

trouvé malgré le froid merci pour cette balade

16 jan 2022

CHRISTOUR a trouvé

très belle balade dans Ste Foy

15 jan 2022

Totoclacla a trouvé

Super ! Il faut relever les numéros des questions pour oublier le cadenas

15 jan 2022

Totoclacla a trouvé

Pensez à noter les questions

14 jan 2022

Mayou33 a trouvé

jolie balade et belle cachette

12 jan 2022

papime a trouvé

Pas trouvé les poi'z. C'est une maison privée donc on a pas osez fouillé