Le Poi’z Tour : de Montparnasse au Louvre

Zabeth - Histoire et monuments

Ville
Paris
A faire en
Difficulté
Terrain
Durée
3h
Kilométrage
6.50km
Le Poiz Tour de Montparnasse au Louvre_Paris
Ajouter à mes prochains parcours
Ajouté à mes prochains parcours
Vous venez d’ajouter "Le Poi’z Tour : de Montparnasse au Louvre" à vos parcours à faire !

Vous pouvez les retrouver dans votre carnet d’aventures.

Le badge de ce parcours peut être récupéré à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine uniquement pendant les horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 10h à 18h30. Fermeture annuelle du 2 au 20 août.

La réalisation de ce parcours implique la traversée de parcs, squares et autres jardins publiques dont les horaires d’ouverture varient en fonction des saisons (hors périodes exceptionnelles de confinement). Leur fermeture dépendant de l’horaire moyen du coucher de soleil, soyez vigilants dans la planification de votre aventure !

C’était donc vrai ! Le bruit courait jusqu’au fin fond de la forêt des Landes que des aventuriers de la capitale voulaient se mesurer aux Poï’z ! Il paraît même qu’ils seraient prêts à sauter dans le premier train en direction de Tèrra Aventura ! Sauf qu’on ne devient pas Tèrr’aventurier sur un coup de tête ! On ne découvre pas Zabdo comme on prendrait le Métro ! Il faut suivre un entraînement de choc, avoir un mental de fer, une condition PHY-SI-CO-PSY-CHO-LO-GIQU…

Tu as fini de les effrayer Zépapeur ? Très chers candidats à l’Aventura, bonjour ! Nos amis les Poï’z ont décidé de vous offrir, ici à Paris, un avant-goût de Tèrra Aventura, la plus grande chasse aux trésors d’Europe ! Au travers de deux parcours initiatiques sur les traces d’illustres Néo-Aquitains qui ont marqué l’histoire de la capitale, vous allez découvrir Paris sous un jour nouveau ! Êtes-vous prêts à tenter l’aventure ?

Suivez les indications des Poï’z, de curieuses créatures monopodes découvertes pour la première fois en Nouvelle-Aquitaine il y a 10 ans. Chaque Poï’z a sa spécialité, et chaque spécialité à son Poï’z ! Soyez discrets, attentifs, et laissez-vous guider ! Mais prenez garde aux BadPoï’z : ne tombez pas dans leurs pièges, ils ne chercheront qu’à vous ralentir dans votre périple !

Cherchez les intrus (N48° 50.491' / E2° 19.285')

J’aurais pourtant juré qu’elle était ici la gare, mais visiblement quelqu’un l’a déplacée quelques dizaines de mètres plus loin ! Cela ne doit pas être évident à déplacer, une gare, pourtant !

Tu ne sais pas si bien dire ! Il est cinq heures …

(elle le coupe) Déjà !? Je n’ai pas vu la journée passée !

…Paris s’éveille » Dans sa chanson Jacques Dutronc chante « Et sur le boulevard Montparnasse, La gare n'est plus qu'une carcasse » : c’est un clin d’œil à l’histoire de cette gare qui fut détruite puis reconstruite un peu plus loin, à son emplacement actuel, en 1969. C’est la tour Montparnasse qui prit sa place juste ici (il montre la tour) !

Ah oui tiens, une tour. Et bien j’espère qu’ils n’ont pas prévu de la déplacer à nouveau, cette gare !

Je crois que nos néo-tèrr’aventuriers s’impatientent, j’en ai vu un descendre jusqu’en bas de la page pour accéder directement à l’énigme !

Tu as raison, voici la question. Depuis le parvis de la gare (côté Rue du Départ), regardez attentivement sa façade, et plus précisément le pilier Est qui se trouve ici N 48°50.469' / E 02°19.262' : douze noms de villes du Sud-Ouest y sont inscrits, combien ne se situent pas en Région Nouvelle-Aquitaine ?


Notez ce chiffre qui vaut A : A =_____

Quittez la gare et empruntez le boulevard Edgar Quinet pour vous rendre à la prochaine étape

Le cimetière Montparnasse (N48° 50.399' / E2° 19.656')

De biens grands noms de la littérature reposent ici : Baudelaire, Maupassant, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir…

Il s’agit également d’un des plus importants espaces verts de Paris : près de 19 hectares, plus de 1200 arbres…

De nombreuses personnalités de la Nouvelle-Aquitaine y ont leur sépulture, dont un grand amateur de pommes… et de tête de veau ! Saurez-vous retrouver quel illustre représentant de la Vème république se cache derrière cette « gourmande » description ? Si le cimetière est ouvert, vous pouvez vous rendre ici N 48°50.282' / E 2°19.579' pour vérifier votre réponse !

Comptez le nombre de lettres qui composent son Nom.

 


Notez ce chiffre qui vaut B : B =_____

Reprenez le boulevard Edgar Quinet, puis traversez et empruntez le boulevard Raspail à droite jusqu’au point suivant.

La fondation… (N48° 50.237' / E2° 19.890')

Ça alors !? je n’avais pas prévu de faire du lèche-vitrine aujourd’hui ! Merci pour cette délicate attention, ça me touche !

Sympa le jardin sauvage, n’est-ce pas ? Il s’agit en réalité d’une… œuvre ! Celle de Lothar Baumgarten, « Théatrum Botanicum », un véritable écrin de verdure qui enserre un bâtiment dédié l’art contemporain…

(excité) Oh ! Un roitelet huppé ! Et là, un lys martagon

C’est Jean Nouvel, architecte de renom, né dans le Lot-et-Garonne en 1945 qui conçut l’édifice en 1994. Cette fondation promeut aujourd’hui la création artistique dans de nombreux domaines : peinture, sculpture, musique…

Et le Garden Art visiblement ! Faudra que je m’y essaye ! À présent, saurez-vous me dire le nom de cette fondation ? Comptez le nombre de lettres qui composent ce nom.


Notez ce chiffre qui vaut C : C =_____

Revenez légèrement sur vos pas et tournez à droite rue Boissonade en direction du jardin du Luxembourg. Au bout de la rue, empruntez le boulevard du Montparnasse, puis l’avenue de l’observatoire à gauche jusqu’au jardin des grands explorateurs N 48°50.451' / E 2°20.211'. Traversez-le pour vous rendre au point suivant, tout en profitant de la vue sur le Sacré-Cœur au loin.

Il y’a comme une sacrée ressemblance avec la Cathédrale Saint Front de Périgueux vous ne trouvez pas ? Ah non, suis-je bête, vous ne connaissez pas encore notre belle région ! C’est Paul Abadie, l’architecte diocésain de Périgueux qui s’en inspira : il gagna un concours en 1873 et débuta les travaux de la basilique du Sacré-Cœur en 1875. Malheureusement pour lui, il mourut en 1884 avant la fin des travaux.

Comment est votre vedette ? (N48° 50.676' / E2° 20.009')

Oh un verger ! SCRUNCH (croque dans un fruit)

Doucement l’ami, il s’agit des variétés anciennes de ma grande amie Marie de Médicis, la seconde femme d’Henri IV. Nous sommes dans son jardin en quelque sorte !

Il y a au moins 300 variétés de pommiers, en plein Paris, c’est incroyable !

379 variétés de pommes, et 247 variétés de poires très exactement. Il s’agit d’ailleurs d’un verger conservatoire depuis 1991. Le jardin abrite même un rucher, élément essentiel dans la pollinisation des arbres, mais je suppose que je ne t’apprends rien mon cher Zarthus.

Je suis certain d’y retrouver quelques variétés emblématiques de La Nouvelle-Aquitaine…

C’est justement la prochaine énigme : À quelle ancienne principauté souveraine, dont est également originaire Henri IV, fait référence la variété de pomme « La Vedette du …»

Comptez les lettres qui composent ce nom.


Notez ce chiffre qui vaut D : D =_____
Indice
la plaque a disparu - La réponse est BEARN

Poursuivrez votre cheminement dans les jardins jusqu’au Palais du Luxembourg, qui abrite aujourd’hui le Sénat, et quittez les jardins en passant devant la Fontaine de Médicis N 48°50.882' / E 2°20.312'.

Vous-ai-je déjà parlé de ma grande amitié avec la Régente Marie de Médicis ? À la mort de son époux Henri IV, elle décida de quitter son palais du Louvre pour s’installer dans une résidence plus à son goût. C’est ainsi qu’elle fit ériger Le Palais du Luxembourg, dans un style florentin, un clin d’œil nostalgique à son enfance et ses origines italiennes ! Elle commanda également une fontaine, la désormais célèbre fontaine Médicis et sa façade de 14 mètres de haut pour 12 mètres de large.

Pénétrez la direction du quartier saint Sulpice, longez le marché couvert Saint-Germain et dirigez-vous vers les « rues de la soif.

Anatidé du Sud-Ouest (N48° 51.111' / E2° 20.025')

‘fait soif non ?

Je dirais même plus, ‘fait faim !

Cela tombe bien, nous arrivons à mi-chemin de notre périple parisien : une pause s’impose ! Et ce quartier, où les Néo-Aquitains expatriés et autres amateurs de l’ovalie aiment à se retrouver les jours de match, s’y prête parfaitement !

Ova-Lys ? Quelle est donc cette variété ?

Ova-Lie ! Le rugby quoi ! Un sport emblématique de la Nouvelle-Aquitaine et du Sud-Ouest, même si les équipes parisiennes ne sont pas en reste !

J’me souviens d’un derby basque mémorable : quel match !

Et moi d’une troisième mi-temps disputée rue Princesse ! Quelle soirée !

Chers aventuriers, voici une petite énigme pour vous : Animal emblématique du Sud-Ouest, je fais l’objet d’une Indication Géographique Protégée (IGP). Élevé en plein-air dans le Périgord et les Landes, je me retrouve ici pavé dans une mare…de pavés ! Ma compagne porte ici une rue à son nom, je suis…

Comptez le nombre de lettres qui composent mon nom.


Notez ce chiffre qui vaut E : E =_____

Remontez la rue et traversez le quartier de Saint-Germain Des Prés en empruntant la rue Bonaparte.

N’hésitez pas à lever les yeux, la rue est riche en Street Art, notamment une œuvre de Monsieur Chat N 48°51.395' / E 2°20.077'.

Au bout de la rue Bonaparte, tournez à droite et Longez les quais de seine jusqu’au Pont Neuf.

Le fameux cheval blanc d’Henri IV (N48° 51.429' / E2° 20.475')

Quelle fière allure !

Belle bête en effet, dommage que la sculpture ne puisse pas restituer la couleur de sa robe, celle du fameux cheval blanc d’Henri IV qui était en réalité…grise !

Je parlais du cavalier… Henri IV, né à Pau en 1553, il fut couronné Roi de France en 1589. C’est Marie, pardonnez-moi Marie de Médicis – une très bonne amie à moi, vous l’ai-je-déjà-dit ? - qui fit ériger ici, sur le pont Neuf, une statue en l’honneur de son défunt mari. Celle-ci fut détruite à la Révolution, puis une nouvelle sculpture fut reconstruite à l’identique et inaugurée en 1818.

Ce que ton histoire ne raconte pas, c’est que cette seconde statue a révélé un trésor lors de sa rénovation en 2004 : de mystérieux contenants de plombs dissimulaient, à l’intérieur même de la statue, des écrits biographiques de Voltaire et Sully en l’honneur du roi, ainsi que 26 médailles illustrant des tranches de vie de la famille royale !

Ce sont donc des royalistes qui ont inventé le geocaching en somme !

hi hi oui ! Une autre anecdote : le pont Neuf est contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser le plus vieux pont de Paris. Sa construction fut débutée sous Henri III, et achevée sous Henri IV, mais combien d’années a-t-elle duré ? Trouvez l’information gravée dans le marbre juste ici N 48°51.431' / E 02°20.482'


Notez ce nombre qui vaut F : F =_____

Finissez de traverser le pont en direction de la rive droite au Nord de la Seine puis empruntez la rue de la Monnaie jusqu’à la rue de Rivoli que vous prendrez à gauche en direction du Louvre.

Musée du Louvre (N48° 51.715' / E2° 20.078')

Alors comme ça, ta Marie, elle ne le trouvait pas « à son goût » le Louvre ?

(émerveillée) Oui, elle s’en était…lassée ! C’était peut-être un peu trop grand pour elle seule voilà tout ! Mais quelle est donc cette curieuse construction de verre ? Elle n’était pas là lors de ma dernière visite à la cour !

Il s’agit de la pyramide du Louvre, qui abrite désormais l’entrée principale du musée. Commandée en 1983, elle fut ouverte au public en 1989. 200 tonnes d’acier et de verre, 35 mètres de côté pour 21 mètres de haut…

C’est osé… joli mais osé en plein cœur du Louvre ! Mais dis-moi, quel est le rapport avec notre chère Région ?

Son commanditaire pardi ! Né à Jarnac le 26 octobre 1916, il fut également un éminent homme politique français. Il repose dans sa ville natale en Charentes depuis 1996…

Comptez le nombre de lettres qui composent le nom de cet illustre représentant de la Vème république.


Notez ce nombre qui vaut G : G =_____

Félicitations, votre périple touche à sa fin. Si vos réponses sont bonnes, elles devraient vous mener tout droit vers un haut-lieu de la Nouvelle-Aquitaine à Paris en matière d’économie, de tourisme et de culture… Je serai ravie de vous y retrouver, à très vite j’espère !

Ne partez pas si vite, vous alliez manquer une question ! Combien de carreaux en forme de losanges pouvez-vous compter sur la grande Pyramide du Louvre. Soyez précis, et n’hésitez pas à recompter plusieurs fois !


Notez votre réponse qui vaut Z : Z =_____

La cache !

Chers z'amis, nul besoin de dégrader les lieux qui vous entourent ! La cache est sûrement là, sous vos yeux. Votre quête doit rester sans incidence sur votre environnement. Merci.

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS de la cache s’affichent en vert sur l’application mobile. Cliquez sur « localiser la cache » puis laissez-vous guider !


Coordonnées de la cache : N(Fx2-G)°(D)(C-B).(A+B)(G-E)(C-A)' / E(G/D)°(Gx2)(0)(0)(D)'
 Le mot mystère est inscrit dans le carnet, placé à l'intérieur de la boite.


Si vous souhaitez un POIZ pour votre collection, n'hésitez pas à entrer !

Félicitations, vous avez trouvé la cache !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Contact :


Comité Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine
30 Cours Gay Lussac
87000 LIMOGES
Tél
05 55 11 06 09
Email
les-sages@terra-aventura.fr

Les commentaires des Tèrr'aventuriers

17 jan 2022

Genini a trouvé

mplc

17 jan 2022

Marie25 a trouvé

Super

16 jan 2022

Mimf a trouvé

belle ballade qui fait passer par les jardins du Luxembourg et St germain des pres

16 jan 2022

Ben33S a trouvé

sympa

15 jan 2022

Rarioty a trouvé

super parcours, un peu froid :)

15 jan 2022

Ben33S a trouvé

mplc